Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Coronavirus : quelques immondices glanés sur Twitter

17 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Santé publique

Coronavirus : quelques immondices glanés sur Twitter

 

 

En guise d'entrée en matière, sérieuse, voici un gazouillis qui a le mérite de poser clairement les enjeux, à supposer que les pouvoirs publics ne prenaient aucune mesure, ou prenaient des mesures insuffisantes, évidemment trop tard :

 

Le gouvernement britannique dit qu'il faut laisser le virus se propager afin que 60% des Britanniques soient infectés et que l'immunité de groupe soit atteinte. Mais cela signifie:

- 39,6 millions infectés

- 5,5 millions d'hospitalisés pour une affection grave

- 2 millions de personnes dans un état critique

- 277 000 décès

Aucun autre pays ne suggère cela.

 

Cela n'empêche pas que l'on manie l'humour, qui peut être un excellent moyen de faire entendre raison à des décideurs politiques dont on se demande s'il ne faut pas leur poser des ventouses sur le front pour extirper l'inconscience de leur crâne :

 

Devenons végans !

 

« Les réseaux sociaux ont donné le droit à la parole à des légions d'imbéciles qui avant ne parlaient qu'au bar et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite. Aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. »

 

Il n'y a pas que les imbéciles imbéciles... Il y a aussi les activistes, dans le cas présent pas fut' fut'

 

 

(Source – vidée)

 

Le gazouillis a été supprimé, mais il reste des traces...

 

(Source)

 

 

« Au-delà du stupide »

 

C'est le commentaire laconique de Mme Emmanuelle Ducros.

 

 

Yaka !

 

(Source)

 

Notons : il s'agit d'un syndicat d'étudiants, la « Tendance Action Collective et Luttes Étudiantes (TACLE) dans l'UNEF »... les futurs cadres de la Nation...

 

 

(Source)

 

 

Le féminisme s'invite dans le débat

 

(Source)

 

Non, ce n'est pas de l'humour. La personne se définit comme « #Féministe / alliée #lgbtqi+ / #climactiviste / quasi #végan Étudiante en Genre Influenceuse Progrès Combattante anti nazisphère Sauveuse de la planète elle/el »

 

Voici deux réponses intéressantes :

 

(Source et source)

 

 

Les délires de la « médecine naturelle »

 

Voici un gazouillis d'un petit fil de Mme Géraldine Woessner :

 

(Source)

 

Les charlatans semblent se faire plutôt discrets (ou peut-être que mes talents de fouineur sur Internet chancellent), mais ils ne sont pas totalement absents.

 

 

Quand une comédienne recommande de sniffer des huiles essentielles...

 

Mme Michèle Laroque a finalement supprimé son gazouillis. Mais il a fallu beaucoup d'énergie pour la faire décramponner.

 

(Source)

 

Voici nous propose aussi un petit florilège de réponses dans « Michèle Laroque moquée par les internautes pour ses conseils sur le coronavirus »

 

 

Mme Carla Bruni-Sarkozy déconne...

 

C'était début mars, à la Fashion Week. Largement diffusée, semble-t-il, sur Twitter, la séquence n'était pas sourcée. Nous le savons maintenant grâce à Gala et son « Carla Bruni : malgré la polémique, elle s'amuse toujours avec le coronavirus ».

 

 

La séquence date de début mars. Peut-on lui accorder des circonstances atténuantes... autres que la bêtise, bien entendu ?

 

 

Les médias sont-ils à la hauteur ?

 

Cela mériterait une analyse détaillée... Dans la situation dans laquelle nous nous trouvons, la question mérite d'être posée... et la réponse est fort décevante.

 

Il ne s'agit plus de faire de la caméra et du micro-trottoir, mais de faire prendre conscience de la nécessité, pour chacun d'entre nous, de prendre des mesures simples, à commencer par la « distanciation sociale ».

 

Que penser de cette séquence du journal télévisé de 20 heures de France 2 du samedi 14 décembre 2020 :

 

 

C'est peut-être la conne du jour... mais il y a aussi les cons du jour : ceux qui ont diffusé cette séquence sans un mot sur l'irresponsabilité des protagonistes.

 

Et les cons du lendemain, ceux qui ont diffusé des séquences sur les monômes qui ont suivi la fermeture des bars, restaurants, etc. le samedi soir à minuit, à nouveau sans aucune mise en garde.

 

 

L'enjeu : une illustration simple et une leçon de la grippe espagnole

 

Des médecins grecs ont diffusé une image parlante : celui qui est resté à l'écart en a protégé six.

 

(Source)

 

Le graphique ci-dessous illustre les effets de la distanciation sociale selon qu'elle a été instituée tard (Philadelphie) ou tôt St. Louis... dans les conditions de 1918. Aujourd'hui, nous avons de bien meilleurs moyens hospitaliers et, croisons les doigts, peut-être bientôt une panoplie de réponses pharmaceutiques.

 

 

Le JDD a publié un salutaire « Eric Caumes, infectiologue, sur le Covid-19 : "Ça va être un tsunami si on ne casse pas l'épidémie" » (derrière un péage, texte complet ici) :

 

« "J'espère me tromper, mais je pense qu'une crise sanitaire majeure s'annonce", déclare le spécialiste, qui ajoute : "Nous sommes trop égoïstes. Nous refusons de comprendre qu'en s'isolant on protège aussi les autres.»

 

Il faut changer ça.

 

Et encore :

 

« Casser l'épidémie, n'est-ce pas une utopie?

 

Pas du tout : les Singapouriens l'ont fait. »

 

 

Post scriptum

 

Suivez aussi le blog de notre ami Albert Amgar, infatigable chercheur d'informations de qualité sur le sujet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plouf 17/03/2020 22:52

Fiona Seclit est plutôt un compte second degré. Il suffit de voir ses autres tweets pour s'en rendre compte.

max 17/03/2020 12:10

D'autre comédienne font des recommandation très douteuse (criminelle).
https://twitter.com/FrederiqueBel/status/1238358756745981952
https://www.instagram.com/p/B9pqJ33IbrC/

Hbsc Xris 17/03/2020 08:38

Un espoir qui semble se confirmer, la piste de la chloroquine ? https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-le-traitement-a-la-chloroquine-a-marseille-serait-efficace-1584392554
Et personnellement, je milite depuis longtemps pour le "bonjour" sans contact. J'ai grandi dans l'est de la France, dans les années 60-70, on ne s'embrassait pas en ce temps là et le développement de la "bise" m'a profondément choquée au cours des ans. Il est d'ailleurs marrant de voir tous ces milieux bobos qui poussent des cris d'orfraies à la moindre micro trace de pesticides dans des légumes être, avec une incommensurable stupidité, des grands adeptes des embrassades en tout genre.
Covid 19 ou pas, la bise et la poignée de mains sont source des contagions les plus diverses et il est peut-être temps d'initier un mouvement pour mettre fin définitivement à ses pratiques. Saluons nous... à la japonaise... par exemple on s'en portera tous mieux.
Et je crois au masque chirurgical, tout au moins pour une protection ad minima et à condition de le mettre sur un visage propre et avec des mains propres et de ne jamais le toucher avec des mains non lavées. S'il ne sert vraiment à rien, pourquoi tous ces Asiatiques le visage couvert ? Sont-ils stupides ? Je pense que c'est nous qui le sommes...