Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Célébrer vingt ans d'agvocature

26 Mars 2020 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

Célébrer vingt ans d'agvocature

 

Reg Clause*

 

 

 

 

Permettez-moi de vous raconter une histoire sur la façon dont la mise en œuvre des mots est devenue un mouvement mondial.

 

Il y a vingt ans cette semaine [le texte original a été mis en ligne le 6 février 2020], cinq agriculteurs de l'Iowa s'inquiétaient de l'avenir du commerce et de la technologie dans l'agriculture – et nous étions encore plus inquiets du fait que les agriculteurs n'avaient pas voix au chapitre dans les conversations et les débats sur ces sujets qui ont éclaté partout.

 

Je devrais le savoir parce que j'étais l'un de ces agriculteurs – et je me souviens d'avoir regardé avec inquiétude les informations concernant une manifestation massive contre le commerce mondial, liée à une réunion de l'Organisation Mondiale du Commerce à Seattle à l'automne 1999. Loin d'être un rassemblement pacifique, elle a sombré dans la violence, le vandalisme et la destruction de biens. Dans une récente rétrospective, le Seattle Post-Intelligencer l'a décrite clairement : « Seattle a explosé ».

 

Le chaos a gagné un surnom troublant : « La bataille de Seattle ».

 

De retour dans l'Iowa, je suis tombé dans la déprime. En tant qu’agriculteur de longue date au cœur de l’Amérique, j’ai toujours dépendu de la capacité de produire selon ce que je pensais être le mieux et de vendre de la nourriture à des gens dans d’autres pays. Quelque chose comme un tiers de mon maïs est exporté, dans un système économique qui crée des emplois pour les travailleurs, crée de la richesse au cœur du pays et réduit notre déficit commercial national.

 

Seattle a montré que certaines personnes cherchaient à éliminer ces avantages – et qu’elles étaient disposées à prendre des mesures extrêmes.

 

Les agriculteurs devaient réagir. Nous devions prendre la parole et raconter nos histoires.

 

Mais comment ?

 

Nous avons décidé ensemble de prendre des mesures et de lancer une toute nouvelle organisation à but non lucratif, dirigée entièrement par des agriculteurs et axée sur l'amplification de la voix des agriculteurs.

 

Notre mission était simple : nous dirions la vérité sur le commerce et la technologie, expliquant pourquoi nous avons besoin d’accéder à la fois aux marchés étrangers et aux méthodes modernes. Nous créerions un site Web, nous rendrions disponibles aux journalistes, apparaîtrions dans des programmes de radio et de télévision et rédigerions nos propres tribunes pour publication.

 

Aujourd'hui, nous sommes bien plus que cinq gars de l'Iowa. Nous sommes plus de 200 agriculteurs dans plus de 50 pays – et nous sommes appelés le Global Farmer Network, le Réseau Mondial d'Agriculteurs.

 

Notre mission reste exactement ce qu'elle était il y a deux décennies : nous amplifions la voix des agriculteurs dans la promotion du commerce, de la technologie, de l'agriculture durable, de la croissance économique et de la sécurité alimentaire.

 

Qu'est-ce que cela signifie dans la pratique ?

 

Cela signifie que Rosalie Ellasus, une productrice de maïs des Philippines, peut expliquer la valeur du riz doré et comment son approbation réglementaire permettra de lutter contre la malnutrition dans les pays en développement.

 

Cela signifie que V. Ravichandran, un agriculteur de l'Inde, peut décrire les avantages des cultures génétiquement modifiées et appeler les nations du monde entier à les adopter.

 

Cela signifie que trois femmes qui produisent aux États-Unis, au Mexique et au Canada peuvent se regrouper et plaider en faveur d'un nouvel accord commercial nord-américain.

 

Et ça, c'est juste ce qui s'est fait au cours des dernières semaines !

 

Mais nous y travaillons depuis deux décennies, luttant pour des accords commerciaux raisonnables, l'accès à des technologies innovantes comme la biotechnologie, l'édition des gènes, l'irrigation, etc. Nos méthodes de communication ont évolué avec le temps – nous sommes aujourd'hui actifs sur les réseaux sociaux, qui n'existaient pas au départ – mais nos principes de base sont restés les mêmes.

 

Le défi est donc fondamental : beaucoup de gens ne connaissent pas grand-chose à la production alimentaire. Ils ont beaucoup de questions et d'opinions sur ce que font les agriculteurs. Parfois, ils en viennent à croire des choses qui ne sont tout simplement pas vraies, en particulier sur la science de la génétique végétale et l'importance de la protection des cultures.

 

En tant qu'agriculteurs, nous avons la capacité unique de mettre les choses au clair. À une époque où tant de gens ne font pas confiance aux politiciens ou aux médias, ils croient encore les agriculteurs. Nous avons la réputation d'être d'honnêtes, authentiques, clairs d'esprit et de dire les choses telles qu'elles sont. Nous fournissons des faits, des données et expliquons pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Nous savons ce qu'il faut pour nourrir le monde.

 

 

 

 

Le but du Réseau Mondial d'Agriculteurs est de s'assurer que les agriculteurs sont responsabilisés et ont une voix forte dans toutes ces conversations – et une place à la table lorsque les décideurs se réunissent. Ce mouvement mondial gagne du terrain et a un impact.

 

Aujourd'hui, nous célébrons les agriculteur du monde entier qui se sont joints à nous pour cette cause. Nous restons déterminés à travailler ensemble pour recadrer et favoriser un dialogue public constructif concernant le commerce, les pratiques agricoles durables et les technologies agricoles innovantes en tant qu'outils pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale, améliorer la durabilité environnementale et stimuler l'impact économique, en améliorant la qualité de vie dans le monde.

 

_____________

 

Reg Clause

 

Agriculteur, Iowa, États-Unis d'Amérique

 

Reg Clause représente la quatrième génération à gérer la nouvelle Clause Family Farm Grand Junction, dans l'Iowa. L'exploitation produit du maïs, du soja, du bétail et des petits-enfants. Reg est bénévole en tant que membre du conseil d’administration du Réseau Mondial d'Agriculteurs et occupe actuellement le poste de président. Reg possède une vaste expérience dans le conseil aux entreprises ; il est spécialisé dans le développement des affaires, y compris les études de faisabilité, la planification des activités et la structuration financière pour des clients aussi divers que les biocarburants, les établissements vinicoles, la transformation de la viande, le marketing de niche, etc. Ses travaux lui ont permis de parcourir de nombreuses régions du monde pour mener une analyse approfondie des systèmes de production agricole.

 

* Source : https://globalfarmernetwork.org/2020/02/celebrating-twenty-years-of-agvocacy/

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article