Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Des agriculteurs indiens sèment des OGM dans le cadre d'une manifestation de « satyagraha », de désobéissance civile

25 Juin 2019 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM, #Inde

Des agriculteurs indiens sèment des OGM dans le cadre d'une manifestation de « satyagraha », de désobéissance civile

 

Rédaction de l'Alliance pour la Science*

 

 

 

 

Quelque 1.500 agriculteurs se sont réunis aujourd'hui [10 juin 2019] en Inde pour semer illégalement des plantes génétiquement modifiées (GM) interdites par le gouvernement qui, selon eux, pourraient améliorer leurs moyens de subsistance et aider à réduire l'utilisation de pesticides.

 

Les agriculteurs se sont massés dans un champ à Akot, un village du Maharashtra, où ils ont semé symboliquement du brinjal (aubergine) Bt résistant à des parasites et du cotonnier résistant à un herbicide en violation de la réglementation gouvernementale, selon l'organisation de producteurs Shetkari Sanghatana, une organisation d'agriculteurs à l'origine de la manifestation de protestation populaire.

 

 

Les agriculteurs se sont rassemblés pour exiger l'accès à l'innovation.

 

 

Lalit Patil Bahale, l'agriculteur qui a mis son champ a disposition pour la manifestation, a qualifié l'action de « satyagraha » – un terme forgé par le héros de l'indépendance indienne, le Mahatma Gandhi, pour ses campagnes de désobéissance civile non violente contre les lois injustes de l'époque coloniale.

 

L'action intervient après la découverte que des agriculteurs de l'État d'Haryana avaient semé du brinjal Bt, malgré un moratoire gouvernemental imposé en 2010 par le ministre de l'environnement de l'époque, Jairam Ramesh, à la demande de groupes anti-OGM.

 

Les agriculteurs qui cultivaient du brinjal Bt illégalement à Haryana ont vu leurs cultures détruites par les autorités. Shetkari Sanghatana a répondu qu’il soutenait « le droit des agriculteurs d'utiliser les semences de leur choix ».

 

Les agriculteurs réunis à Akot ont exigé que le gouvernement indemnise les agriculteurs de Haryana dont les plantations ont été détruites, et ont juré que « par solidarité, les participants vont collecter des fonds pour aider tous ceux qui pourraient être touchés de la même manière ».

 

 

Les agriculteurs scandent : « Liberté d'accès à la technologie – Nous voulons, nous voulons la liberté d'accès à la technologie – nous allons la prendre, nous allons la prendre. »

 

Un peu plus tôt, des militants anti-OGM avaient demandé à la police d'assister au rassemblement et d'arrêter les agriculteurs qui manifestaient. Rajesh Krishnan, de la Coalition pour une Inde sans OGM, a déclaré que « toute action de ce type constituerait une violation criminelle de la loi sur la biosécurité des OGM et serait confrontée à une action de la police, à des amendes ou à des arrestations, selon qu'il convient ».

 

Selon certaines informations, la police serait arrivée mais serait repartie sans procéder à des arrestations, et les semences GM auraient été mises en terre sans entrave sous le regard des agriculteurs.

 

De nombreux agriculteurs indiens citent en exemple le Bangladesh voisin, où des dizaines de milliers de petits exploitants ont adopté le brinjal Bt, ce qui leur permet de réduire considérablement l'utilisation de pesticides.

 

 

Les femmes préparent la nourriture lors de la manifestation.

 

 

« Une douzaine de plantes GM, telles que le maïs, le soja et le cotonnier, sont utilisées dans le monde entier, et des millions de personnes et d'animaux les consomment depuis 20 ans », a déclaré Anil Ghanwat, président de Shetkari Sanghatana. « Il n'y a aucune preuve d'impact négatif sur la santé des êtres humains ou des animaux. »

 

« Contrairement à ce qu'on prétend, les OGM ne polluent pas l’environnement, mais réduisent en réalité l’utilisation de pesticides qui nuisent à de nombreux insectes utiles. Les OGM améliorent réellement la biodiversité et, en réduisant les pertes de récoltes, réduisent la nécessité de cultiver davantage de terres. »

 

Le groupe a également indiqué qu'une décision avait été prise de déployer des campagnes similaires de désobéissance civile à travers le pays dans les jours et les semaines à venir.

 

_____________

 

* Source : https://allianceforscience.cornell.edu/blog/2019/06/indian-farmers-plant-gmo-seeds-civil-disobedience-satyagraha-protest/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article