Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Well fed » – bien nourris, un vrai documentaire sur les OGM

31 Décembre 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM, #critique de l'information

« Well fed » – bien nourris, un vrai documentaire sur les OGM

 

« Il faut reprendre confiance en nous-même et dans le progrès »

 

 

La réalité des aubergines "conventionnelles"

 

 

Ce documentaire s'ouvre sur une citation d'un poème de Bertold Brecht, « Ceux qui se remplissent la panse prédisent aux affamés des temps merveilleux à venir ».

 

Il aurait pu s'ouvrir aussi par : « Selon les membres de la haute société, parler de nourriture s'apparente à de la vulgarité. Le fait est : ils ont déjà le ventre plein », du même auteur. Mais voilà, « Well fed » – bien nourri – se propose au spectateur au ventre déjà plein de parler de nourriture, plus précisément de nourriture génétiquement modifiée, chez les affamés.

 

« Well fed » – bien nourri – est un documentaire de 52 minutes néerlandais disponible sur la plate-forme Vimeo avec un sous-titrage français.

 

 

Un documentaire, pas un documenteur comme en exhalent régulièrement les chaînes de télévision françaises. On ne s'étonnera donc pas d'apprendre qu'il n'a jamais été diffusé dans l'Hexagone... pas dans la ligne éditoriale... et pas de caméras cachées, d'interlocuteurs harcelés et harponnés, de propos judicieusement sélectionnés, de « scandale » révélé...

 

En fait si, pour le scandale, un vrai celui-là : celui de l'activisme bien-pensant des bien-nourris qui n'ont que faire du sort des affamés.

 

Le ressort : deux amis d'Amsterdam ne sont pas d'accord sur les OGM. Hidde Boersma est un journaliste scientifique et documentariste, titulaire d'un PhD en biologie moléculaire, qui voit dans les OGM un outil qui contribue au double défi de nourrir le monde et de maintenir une planète verte ; Karsten de Vreugd est « un citadin au cœur vert » qui penche pour l'agriculture biologique et est sceptique vis-à-vis des OGM. Ils vont faire leur enquête – leur quête de réalité confrontée aux fictions – dans leurs Pays-Bas d'origine, puis en Angleterre avec Mark Lynas, et enfin au Bangladesh avec des agriculteurs producteurs d'aubergines (brinjal) « conventionnelles » ou Bt, des chercheurs et les gens de la rue.

 

Boersma peut-il convaincre de Vreugd ?

 

Le fonctionnement de l'amélioration des plantes et de la transgénèse est expliqué sur une table de bistrot avec des sous-bocks et des salières.

 

 

 

 

 

Il faut aussi préciser la notion de « naturel » après celle de « génie génétique ». Dans un supermarché bio à Amsterdam, Boersma explique que le chou-fleur, le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou kale (frisé) sont issus de la même plante de moutarde sauvage (en fait, c'est un chou sauvage) et n’existent pas dans la nature sous les formes que nous connaissons. Il explique également que des radiations ont été utilisées pour créer ce que nous appelons maintenant le pamplemousse.

 

 

 

 

Qu'en pensent les organisations écologistes et affiliées ? Interview de Herman van Bekken, de Greenpeace. En bref, le mille-feuilles argumentatif connu, exposé de manière fluide, sans ou avec un minimum de coupures... de l'honnêteté médiatique à offrir en exemple à bien des manipulateurs d'opinion cathodiques hexagonaux. Idem pour une représentante de la banque durable ASN, Marietta Smid, et un membre de Hivos, M. Hugo Verkuijl.

 

 

 

 

Après un passage par l'Institut d'Écologie néerlandais, pour un discours à contre-courant de celui qu'on attend de ce milieu, les deux amis se rendent à Oxford chez Mark Lynas.

 

 

 

 

Ancien militant et activiste « écologiste », ce journaliste a fait son chemin de Damas et, en particulier, prononcé un discours retentissant de repentance (texte français et séquence vidéo originale ici) lors de l'Oxford Farming Conference 2013. Depuis lors, il s'emploie à promouvoir la biotechnologie agricole, en priorité celle qui bénéficie aux populations les plus pauvres du monde. Sur ce blog, on trouvera régulièrement ses articles tirés essentiellement du site de l'Alliance Cornell pour la Science.

 

 

Extrait du discours de 2013

 

 

Mark Lynas tient un discours d'une grande cohérence, particulièrement percutant du fait de son expérience personnelle. Ainsi, cet échange à la minute 35:20 :

 

« Je ne connais pas de biologiste moléculaire qui fauchent des champs bio. Mais on trouve des gens très impliqués dans le bio qui font tout leur possible pour saborder les OGM, y compris par le vandalisme.

 

  • Vraiment ?

 

Bien sûr, je le faisais moi-même. »

 

 

 

 

 

Ou encore, à la minute 42:14 : « Malheureusement, les législateurs africains s'inspirent de l'Europe. Donc on a cette situation où, en Europe, plein de pays interdisent de cultiver des OGM, et l'Afrique se dit : "Si c'est interdit en Europe, pourquoi devrait-on en manger ?" C'est difficile de répondre à ça. On peut dire : "Ils [les Européens] n'en ont pas besoin" [...] »

 

Comment, de fait, nous faire prendre conscience de notre responsabilité de gens bien nourris, repus, sur le plan international ? Well fed – bien nourris – nous livre des images saisissantes de la situation au Bangladesh, où la culture de l'aubergine (brinjal) Bt, donc OGM, permet de démontrer l'impact d'un OGM. Par exemple par l'illustration à partir de la minute 28:28 de l'économie en pesticides permise par le caractère Bt, ceci étant précédé de propos de l'agriculteur sur, notamment, les risques pour sa santé.

 

 

 

 

 

Karsten de Vreugd finira convaincu. C'est lui qui présente aussi les enjeux du Riz Doré, également abordé dans ce documentaire (minute 42:00).

 

 

 

 

 

La paroles est à nouveau donnée à Greenpeace. Le discours reste fossilisé... Normal... l'organisation ne saurait admettre qu'elle a eu tort pendant des décennies et désamorcer une de ses pompes à fric.

 

 

 

 

Une réponse vient à nouveau du Bangladesh. Simple comme bonjour, mais superbement ignorée par le militantisme – bien-pensant, ou induré dans une escalade d'engagement, ou encore vénal et malhonnête comme celui de Vandana Shiva : non les légumes ne sont pas une solution dans la lutte contre la déficience en vitamine A pour bon nombre de pauvres et d'affamés, car leur priorité va aux calories et les légumes sont trop chers pour eux.

 

 

 

 

 

Le documentaire se termine par un repas entre amis sur une terrasse d'Amsterdam (toute ressemblance avec les aventures d'Astérix ne saurait qu'être fortuite). Mais auparavant, un message important nous sera donné :

 

« Il faut reprendre confiance en nous-mêmes et dans le progrès »

 

 

 

 

Joyeux réveillon et meilleurs vœux pour l'Année 2019 !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pol75 04/01/2019 17:04

Quel progrès ? L'agrochimie détruit tout... et sur bien des points, elle n'est pas nécessaire, comme l'INRA et e CNRS le démontre de plus en plus. Le seul but de cette agrochimie est de mettre le monde à sa botte, de le rendre totalement dépendant pour son alimentation. Une honte !

Seppi 05/01/2019 15:09

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

A ce niveau de réflexion qui est le vôtre je crains fort de devoir vous laisser à vos illusions. Ouh là, là… "mettre le monde à sa botte, de le rendre totalement dépendant pour son alimentation"...

un physicien 31/12/2018 12:47

Merci Seppi.
Merci de lutter contre l'obscurantisme.
Je te souhaite une bonne nouvelle année, avec beaucoup de messages aussi encourageants que celui-ci.

Seppi 05/01/2019 15:16

ouh, là, là, ça ne s'arrange pas…

L'impérialisme américain, dont les OGM seraient une arme principale…

Voyons voir : les Argentins, Boliviens, Brésiliens, Chinois, Sud-africains, etc. et aussi les Indiens pour le cotonnier ou les Bangladeshis pour l'aubergine cultivent des OGM pour assurer l'impérialisme américain… Ne serait-ce pas parce qu'ils y trouvent avantage ? Ces pays n'auraient-ils pas produit leurs propres variétés GM ?


L'impérialisme américain est tellement impérial que Mondevil a été racheté par Bayer...

Seppi 05/01/2019 13:47

Bonjour,

Merci pour ce commentaire et les vœux… que je retourne selon une expression anglaise.

Pol75 04/01/2019 17:06

C'est l'impérialisme américain contre lequel il convient de lutter... et les OGM sont une de ses armes principales...