Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Stéphane Foucart et Stéphane Horel récompensés par le Prix européen du journalisme d’enquête »... vraiment ?

16 Mars 2018 , Rédigé par Seppi Publié dans #Divers

« Stéphane Foucart et Stéphane Horel récompensés par le Prix européen du journalisme d’enquête »... vraiment ?

 

 

 

 

 

 

À l'heure où nous écrivons, l'annonce est en haut de l'affiche – de la page d'accueil – du Monde Planète :

 

« Stéphane Foucart et Stéphane Horel récompensés par le Prix européen du journalisme d’enquête »

 

En chapô :

 

« Leur enquête publiée par "Le Monde" sur les stratégies de Monsanto pour défendre le glyphosate a abouti à la création d’une commission spéciale au Parlement européen. »

 

Nous ne nierons pas que, hélas, les articles du Monde ont joué un rôle important au Parlement Européen et alimenté l'activisme de certains députés, dont, hélas (bis), des socialistes ayant réduit l'idéal de leur mouvement au populisme et à la démagogie et tentant de nous « vendre » leur hostilité au monde de la libre entreprise sous les atours de la protection des consommateurs et de l'environnement.

 

Nous ne reviendrons pas sur la médiocrité, voire l'indigence, factuelle et déontologique des ces articles primés, largement commentée sur ce blog et ailleurs, y compris sous forme de commentaires dans le Monde.

 

Non, le propos est bien plus grave.

 

M. Stéphane Foucart et Mme Stéphane Horel se sont fait les champions de la dénonciation des conflits d'intérêts – réels et surtout imaginaires. Sur son compte Twitter, Mme Horel se présente comme :

 

« Journaliste, auteure (Intoxication, 2015), lobbywatcher pour Le Monde, chasseuse de conflits d'intérêts, EU entomologist, FOI nerd, cheese addict I PGP 4C420823 »

 

C'est nous qui graissons.

 

Or le jury – de cinq personnes seulement devant se prononcer en l'occurrence sur six nominations – qui leur a décerné un des prix comprend Mme Sylvie Kauffmann, directrice éditoriale au... Monde.

 

Une personnalité de haut rang du Monde attribuant un prix à deux journalistes du Monde... avouez... pour un conflit d'intérêts, c'est un beau conflit d'intérêts !

 

Un conflit d'intérêts que ne manqueront pas de dénoncer avec la vigueur qui caractérise leurs écrits (quand il s'agit de Monsanto ou d'un membre du Conseil d'administration de l'EFSA – pas de M. Christopher Portier...) M. Stéphane Foucart et Mme Stéphane Horel.

 

Des Stéphane qui s'empresseront naturellement de renoncer à ce prix qui les déshonore au vu des conditions de son attribution, mais qui déshonore aussi le Monde et le European Press Prize.

 

Mais à voir le compte Twitter de Mme Stéphane Horel, « chasseuse de conflits d'intérêts »...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un physicien 16/03/2018 13:58

Après le prix Varenne, décerné par Audrey Garric ...

Seppi 29/03/2018 14:17

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je l'avais déjà oublié...

Klaus Ammann 16/03/2018 12:21

Le plus grand scandal journalistique 2018.

Seppi 29/03/2018 14:16

Guten Tag !

Danke für Ihr Kommentar.

2018 ist noch nicht vorbei...