Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Et si les agriculteurs cessaient...

5 Juillet 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Willi l'Agriculteur

Et si les agriculteurs cessaient...

 

Willi l'Agriculteur

 

 

Un court texte de Willi l'Agriculteur, de circonstance dans la perspective des prochains États Généraux de l'Alimentation.

 

 

 

 

 

Ça suffit !

 

Que se passerait-il si les agriculteurs cessaient tout simplement de répondre aux exigences de la distribution alimentaire ?

 

 

Et si les agriculteurs et les transformateurs se mettaient d'accord et disaient au commerce alimentaire : « Ça suffit ! » ? Et s'ils cessaient immédiatement de ne plus répondre aux exigences constamment renouvelées des distributeurs ?...

 

S'ils continuaient à donner du soja GM d'Amérique du Sud à leurs bêtes ; continuaient à garder les vaches en étable entravée ; continuaient à écorner et à couper les queues ? Rien ne changerait plus pour l'espace pour les animaux, tout resterait comme maintenant... Pas de nouveaux investissements, pas de nouvelles exigences en matière de documentation, pas de systèmes d'assurance qualité avec des heures de vérification, aucune nouvelle étiquette... Une pause, tout simplement, dans les nouvelles exigences.

 

Quiconque veut plus de bien-être pour les animaux, ne veut plus de résidus dans sa nourriture, ne veut pas que le glyphosate soit utilisé... devrait faire preuve de cohérence et n'acheter que des produits biologiques. Tout le temps. Et pour tout. Non traité. Et pour apprêter soi-même.

 

Il peut aussi acheter directement à la ferme de son choix, dont il connaît l'agriculteur et auquel il fait confiance. Car là où règne la confiance le marché fonctionne. Qui en rêve ? C'est

 

Willi, votre Agriculteur

 

_______________

 

* Willi l'Agriculteur (Bauer Willi) exploite 40 hectares en grandes cultures (betterave sucrière, colza, céréales) en coopération opérationnelle. Il a été double-actif jusqu'à l'automne 2014. Son deuxième métier a été le suivi et le conseil aux agriculteurs pour une entreprise familiale (sucrerie). Depuis lors, il continue d'exploiter son domaine en tant que pré-retraité et a du temps pour écrire et partager son expérience.

 

Il contribue aussi bénévolement à l'association (fondation) des habitants de sa commune et à une coopérative agricole.

 

Source : http://www.bauerwilli.com/was-waere-eigentlich-wenn/

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article