Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Marc Dufumier : quand la preuve scientifique se heurte à la sensibilité statistique

16 Mai 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Activisme

Marc Dufumier : quand la preuve scientifique se heurte à la sensibilité statistique

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Collectif 29 pour la souveraineté alimentaire dufumier"

 

 

 

Forumphyto nous a précédé dans la dénonciation, sur le mode humoristique, d'une nouvelle énormité de la mouvance alter et anti, ici de M. Marc Dufumier, professeur émérite (à la retraite) d’AgroParisTech (anciennement Institut National Agronomique et temple français de la discipline). Attention : elle est de deuxième main, rapportée par un journaliste, mais entre guillemets. Ce serait néanmoins trop bête de ne pas la répercuter ici et ajouter notre grain de sel.

 

M. Dufumier avait été invité à la mi-avril à donner une conférence par le Collectif 29 pour la souveraineté alimentaire dans les pays du Sud et en Europe et l'association Peuples solidaires.

 

Le Collectif 29 regroupe La Confédération paysanne, La Maison de l'Agriculture Biologique, les CIVAM, Peuples solidaires, le C.C.F.D. Terre solidaire, Le CMR, Biocoop Bro An Re, Attac 29, Ti Ar Bed. Tiens... Biocoop...

 

 

La vidéo de la conférence du 13 avril 2017

 

Résultat de recherche d'images pour "marc dufumier agroécologie" Nous avons écrit ce que nous pensions de deux de ses ouvrages : son « Famine au Sud Malbouffe au Nord » a été décortiqué sur le site Imposteurs de notre ami Anton Suwalki dans « Marc Dufumier : un nouveau chapitre à Bouvard et Pécuchet » ; et son « 50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation », sur ce site dans « Marc Dufumier : un titre ô combien pertinent ! ». Il y a aussi eu, à propos de deux articles dans le Monde, « Avenir de l'agriculture française : le match Brunel-Dufumier ».

 

Un titre ô combien pertinent !

Éclairant, oui ; indispensable, uniquement si on veut mesurer la prégnance de l'idéologie.

 

Le Télégramme a produit un compte rendu de la conférence – par un journaliste fâché avec l'ortograf – sous le titre : « Conférence. Playdoyer pour l'agro-écologie » :

 

« L'invité d'honneur de la soirée était Marc Dufumier, agronome et enseignant-chercheur à AgroParisTech, qui plaide pour une agriculture qui respecte l'environnement et la santé et qui garantit aux agriculteurs un revenu décent. »

 

Autant dire que nul ne peut contester une aussi haute et louable ambition. Mais la divergence porte sur les recettes pour la réaliser ; à dire vrai, il y a chez M. Dufumier des positionnements que nous trouvons scandaleux. À écouter la conférence, nous n'avons pu nous empêcher de penser à Jean de Florette tirant des plans sur son élevage de lapins...

 

Le journal retient aussi quelques fortes paroles :

 

« Marc Dufumier a expliqué, par exemple, que les antibiotiques reçus par un patient n'auraient aucun effet si ce même patient consommait de la viande bourrée d'antibiotiques. »

 

Étonnante déclaration (au conditionnel de rigueur...) ! Mais admettons que le journaliste (qui ne s'est manifestement pas intéressé à l'essentiel du propos) ait mal saisi un argument largement diffusé par les marchands de peur – et les promoteurs du bio –, à savoir que la consommation de viandes issues d'animaux traités aux antibiotiques créerait chez l'homme des antibiorésistances. Argument très largement fallacieux, compte tenu notamment des règlements sanitaires et des règles d'hygiène alimentaire (voir par exemple ici).

 

Il eût été étonnant qu'il n'y eût pas de déclaration alarmiste sur les pesticides :

 

« De même, il a fait remarquer que les pesticides présents dans l'alimentation seraient la cause de nombreuses maladies, comme Parkinson, Alzheimer ou encore la leucémie et d'autres cancers. »

 

Nouveau conditionnel pour une affirmation que nous déclarerons ici mensongère. Les rapports sur les résidus de pesticides dans les produits alimentaires, notamment de l'EFSA qui produit une synthèse annuelle, sont sans ambiguïté.

 

Résultat de recherche d'images pour "scientifically proven" Et vint ce qui a produit l'hilarité chez nos amis de Forumphyto :

 

« Même si cela n'est pas scientifiquement prouvé, comme le reconnaît le chercheur, il confie : "C'est scientifiquement prouvé mais pas encore sensible statistiquement". »

 

Le journaliste s'est-il relu ? Aidons-le : « Même si cela n'est pas scientifiquement prouvé, […] C'est scientifiquement prouvé »...

 

Quant à ce qui a/aurait été confié par M. Dufumier, c'est du même tonneau.


 

Petite contribution désopilante à l'éducation mathématique (préalable à l'évaluation de la sensibilité statistique).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article