Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le Parti animaliste veut des sièges à l'Assemblée nationale

12 Mai 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Activisme

Le Parti animaliste veut des sièges à l'Assemblée nationale

 

 

En plus, une mémoire de poisson rouge... mais cela peut être utile en politique...

 

 

C'est de M. Aymeric Caron, qui se dit « journaliste, écrivain ». Ce n'est pas sur le Monde, mais Libération. Et c'est intitulé : « Jean-Luc Mélenchon, faites entrer le Parti animaliste à l’Assemblée ».

 

Ajout d'11h14 : Et c'est aussi sur le Monde avec un titre plus policé, « M. Mélenchon, faites entrer le Parti animaliste à l’Assemblée ». Il y a de ces solidarités... Et le Huffington Post a amorcé le tour de piste des commentaires et copier-coller. Rien de vache, pas l'ombre d'une critique... solidarité journalistique ? Comportement moutonnier ?

 

Ajout de 19h20 : La page du Monde n'est plus disponible.

 

Il n'aura échappé à personne que M. Mélenchon n'a pas ce pouvoir... nous sommes encore en démocratie. En fait, il lui est demandé de réserver deux places de candidats dans des circonscriptions favorables – « acquises ». À lui, parce qu'il aura été le candidat à la présidentielle ayant répondu le plus favorablement au Manifeste AnimalPolitique. Et aussi... enfin personne n'imagine que l'on fasse cette proposition à un parti qui récoltera quelques pour cent des voix.

 

En résumé, donc :

 

« Le candidat de la France insoumise a su porter la cause animale, même s'il est resté frileux sur quelques points. Reste à négocier l'entrée du Parti animaliste, nouvellement créé, à l'occasion des législatives. »

 

Et pour l'envolée lyrique finale :

 

Résultat de recherche d'images pour "animal laughing"

 

« Il y a au Parti animaliste suffisamment de femmes et d’hommes investis de tout leur être dans le combat pour les droits des animaux. Ils sont eux aussi des insoumis qui refusent l’ordre établi et combattent l’injustice faite aux plus faibles. Je sais que parmi les représentants de la Nation, leur voix sera le signal fort du bouleversement idéologique en cours. Merci, Monsieur Mélenchon, de favoriser cette opportunité. »

 

« ... leur voix sera le signal fort... » ? Demandez le programme !

 

« Evidemment, ce geste en faveur du Parti animaliste doit s’accomplir sans l’exigence de la moindre contrepartie: les élus animalistes seraient indépendants dans leurs votes à l’Assemblée, puisqu’ils ne souhaitent se prononcer que sur les sujets qui ont des conséquences directes sur les animaux. Mais cela importe peu pour un mouvement comme la France insoumise qui assure vouloir balayer les méthodes politiciennes mercantiles qui ont tué l’expression populaire. »

 

Ils seraient donc « indépendants », mais... silencieux et inactifs... à moins que ne viennent en débat une proposition de loi demandant aux propriétaires de cirque de convertir leurs lions au véganisme. Ah ! On me dit qu'ils veulent interdire la détention d'animaux de cirque.

 

C'est, en deux demi-phrases et une phrase, un résumé éclairant des conceptions de la citoyenneté portée par cette tribu.

 

Quant à la hauteur de vue politique, il y a aussi ce paragraphe :

 

Résultat de recherche d'images pour "animal laughing" « En qui me concerne, je n’ai voté ni pour Mélenchon, ni pour aucun autre parce que les propositions de la France Insoumise en la matière allaient dans le sens d’un mieux mais restaient très éloignées de la philosophie antispéciste que je défends. Le refus de Mélenchon de condamner la corrida et la présence d’animaux dans les cirques m’a définitivement convaincu de m’abstenir de lui donner ma voix. En effet, je peux comprendre qu’un candidat à une élection présidentielle hésite à promouvoir la fin des élevages et la transition vers un modèle agricole entièrement végétal, tant le chantier est audacieux. »

 

Quand nos greffiers veulent de la pâtée, ils viennent se frotter contre nos jambes...

 

Enfin... on peut prendre le parti d'en rire.

 

Et il y a de quoi s'esclaffer dans cette tribune. Rien que le fait de demander à M. Mélenchon « de présenter, dans deux circonscriptions acquises, en lieu et place du représentant de la France insoumise, un(e) candidat(e) des Animalistes », et ce, avec comme « contrepartie » l'annonce préemptive d'une désolidarisation du projet collectif ; à un Mélenchon qui n'est du reste pas partageur avec son (ex-) allié communiste... Un commentateur écrit sur le Huff :

 

« Curieux de revendiquer une totale individualité tout en souhaitant bénéficier à plein des acquis de l'engagement d'un puissant mouvement collectif. »

 

Commentaire sans nul doute trop iconoclaste pour être venu à l'esprit de la journaliste... Qui n'a pas non plus relevé l'affront fait à M. 6,3 % :

 

« Cette proposition s’adresse également à votre adversaire de la présidentielle, Benoît Hamon, qui a aussi avancé un certain nombre de propositions en faveur de la cause animale. Mais je dois avouer que son nom n’est pas celui qui m’est venu en premier dans la mesure où les militants de la protection animale ont en majorité reporté tous leurs espoirs sur vous, grâce à vos prises de position plus franches et engagées. »

 

On peut rire, mais cela pose aussi une question sérieuse : nos bêtes politiques comprendront-elles qu'en succombant par pur opportunisme aux délires idéologiques, elles les alimentent et créent pour elles-mêmes une « obligation » d'y céder occasionnellement, fût-ce à l'encontre de l'intérêt général ?

 

Résultat de recherche d'images pour "animal rire"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

un physicien 16/05/2017 16:00

On pourrait leur réserver le perchoir ...

gigiotef 14/05/2017 22:04

Je propose d'aller plus loin et de faire entrer les animaux à l'assemblée. Vive la démocratie directe!

Seppi 14/06/2017 18:04

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

En fait, il y a eu des animaux qui « se » sont présentés à des élections et ont été élus.

yann 12/05/2017 15:31

"Enfin... on peut prendre le parti d'en rire."
Avec tout le respect que l'on vous doits pour le super travail que vous faite, je me permet de vous signaler que vous faite de l'ironie sur la décadence/déchéance humaine! hooo ! quand même!!
Superbe la photo du cheval a la fin (celui la ne doit pas savoir que depuis le scandale des lazagnes a la viande de cheval, la consommation de celle ci est repartie de plus belle alors qu'elle était en train de disparaitre de nos boucheries!)

Seppi 14/06/2017 18:06

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Le cheval de la photo a tout l'air d'être un cheval de loisir... interdit d'abattoir.