Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

(Fausse) « Alerte : de l’uranium radioactif dans nos assiettes ! »

19 Mai 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information

(Fausse) « Alerte : de l’uranium radioactif dans nos assiettes ! »

 

Glané sur la toile 138

 

 

« Alerte : de l’uranium radioactif dans nos assiettes ! », c'est sur Science Pop, un site animé par un petit groupe d’étudiants de filières diverses, de la licence au doctorat, et dont le fondateur et contributeur principal est M. Théo Mathurin. Ce site se donne pour objectif de traiter de l'« information scientifique et [de l']esprit critique au cœur du débat public ». Il fait partie du Café des sciences, qui est un regroupement de blogs francophones traitant de thématiques scientifiques.

 

Comment produire une « information » bien anxiogène ? Une illustration de l'auteur du billet en introduction :

 

« On retrouve des quantités détectables d’uranium dans la plupart des légumes que nous consommons.

 

Par exemple, une simple pomme de terre contient plusieurs millions de milliards d’atomes d’uranium radioactif. Le même constat peut être fait pour la majorité des légumes qui poussent en terre, ceux-là même que nous donnons à nos enfants ! »

 

Comment débusquer ce qu'il convient souvent d'appeler une malversation ? L'esprit critique évidemment. L'auteur rappelle qu'une « mise en contexte [est] essentielle » :

 

« ... On comprend alors que la radioactivité d’une patate est infiniment plus faible que celle de notre propre corps, à tel point qu’il faudrait en manger plusieurs centaines de kg (sans évacuer) pour augmenter de 1 % notre radioactivité naturelle interne. »

 

La vigilance est aussi de mise. En conclusion :

 

« L’intention de cet article n’est pas de nier la réalité de tout problème. Des enjeux considérables existent bel et bien (sanitaires ou environnementaux) ; il serait préjudiciable pour tous qu’ils soient éclipsés par ce genre de leurres. Pour ne pas être dupé, il est crucial de se rappeler, en permanence, qu’en l’absence de données quantitatives contextualisées, une déclaration doit être considéré nulle et non avenue. »

 

Superbe billet, à lire !

 

"Un exemple de chiffre qui ne signifie rien : « la valeur la plus importante est 32 fois plus élevée que la valeur la plus basse ». Cette image est tirée d’un article du Monde concernant une étude sur la quantité de glyphosate dans l’urine humaine."

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article