Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

« Monsanto Papers » : le silence assourdissant du Monde Planète

3 Avril 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Activisme, #Glyphosate (Roundup)

« Monsanto Papers » : le silence assourdissant du Monde Planète

 

Résultat de recherche d'images pour "le monde fake news"

 

Il – le Monde, plus précisément l'auteur de « La fabrique du mensonge... » – avait écrit dans « Les experts européens blanchissent le glyphosate » :

 

« Dans une autre correspondance, un cadre de Monsanto écrit à ses collègues que, pour faire pièce à l’expertise défavorable du CIRC, il est possible d’écrire un article scientifique favorable au glyphosate et de rémunérer des scientifiques pour qu’ils le signent et en endossent le contenu. "On maintiendrait un coût faible en écrivant le texte et ils ne feraient pour ainsi dire que l’éditer et le signer " écrit l’intéressé. Ce dernier rappelle à ses interlocuteurs que la même manœuvre – les scientifiques parlent de ghost-writing – avait conduit à la publication, en 2000, dans la revue Regulatory Toxicology and Pharmacology, d’une longue étude signée de trois chercheurs académiques concluant que le glyphosate ne posait "aucun risque potentiel pour les humains". »

 

Il avait, certes, ajouté le démenti de Monsanto, mais l'avait noyé dans un paragraphe qui jetait subtilement le doute sur sa sincérité.

 

D'autres n'ont pas eu cette attention et ont pris à sa valeur faciale le courriel (par exemple ici, à la page 203 du PDF) dans lequel l'auteur avait écrit : « Recall that is how we handled Williams Kroes & Munro » (souvenez-vous, c'est comme ça que nous avions traité Williams, Kroes et Munro). C'est le cas, par exemple, des auteurs de « Glyphosate and cancer: Buying science – How industry strategized (and regulators colluded) in an attempt to save the world’s most widely used herbicide from a ban » (glyphosate et cancer : l'achat de la science – La stratégie de l'industrie (et la collusion des régulateurs – à la page 6) que nous avons évoqué ici.

 

L'article incriminé est « Safety Evaluation and Risk Assessment of the Herbicide Roundup and Its Active Ingredient, Glyphosate, for Humans » (évaluation de la sécurité et détermination du risque de l'herbicide Roundup et de sa matière active pour les humains de Gary M. Williams, Robert Kroes et Ian C. Munro, publié dans Regulatory Toxicology and Pharmacology en avril 2000.

 

Science Mag a posté le 23 mars 2017 « Update: After quick review, medical school says no evidence Monsanto ghostwrote professor's paper » (actualisation : après une vérification rapide, une école de médecine conclut à l'absence de preuves que Monsanto a fait le nègre pour un article d'un professeur). Le titre est explicite. L'école de médecine est celle de New York à Valhalla. Le professeur est M. Gary Williams.

 

Une autre personnalité sur qui sont tombés des soupçons, voire des accusations (certes pas dans le Monde), est M. David Kirkland. Celui-ci a dit :

 

« J'ai été dans ce domaine depuis 35 ans. J'ai acquis une réputation mondiale. […] Je ne suis pas prêt à compromettre ma réputation en signant un article qui a été écrit par quelqu'un d'autre. […] Je forme mes jugements sur la base de la science et non d'une partie prenante particulière. »

 

Bien évidemment, le lecteur du Monde ne saura jamais rien de tout cela...

 

Résultat de recherche d'images pour "censure"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article