Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Drame dans la famille royale britannique : les OGM les divisent

27 Mars 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM

Drame dans la famille royale britannique : les OGM les divisent

 

 

Princess Anne D'accord, il est accrocheur et légèrement outrancier, ce titre. Il est de ceux qu'on trouve dans la littérature pour salles d'attente, et même ailleurs.

 

La Princesse Anne a donné une interview à la BBC, à Farming Today (audio et article). Selon elle,

 

« Le génie génétique est une de ces choses qui divisent les gens, mais il est sûr que si nous voulons être meilleurs dans la production de denrées alimentaires de bonne valeur, alors nous devons accepter que le génie génétique soit de la partie.

 

Je pense que le génie génétique offrira de vrais bénéfices à l'avenir, avec peut-être de temps en temps des inconvénients, mais je pense qu'il n'y en a pas beaucoup. »

 

Et aussi :

 

« Dire "non, non, non, nous ne devons pas franchir le pas, juste pour le cas où," n'est probablement pas un argument pratique. »

 

Compliqué ? C'est : la peur du risque n'est pas une démarche raisonnable.

 

La Princesse Anne, elle-même agricultrice à Gatcombe Park et marraine de près de 50 organisations rurales s'est aussi dite prête à cultiver des OGM après ce Brexit qui permettra au Royaume-Uni de définir par lui-même l'avenir de son agriculture et dont beaucoup d'observateurs pensent qu'il ouvrira la voie aux OGM, du moins en Angleterre. Elle est même ouverte à l'idée du génie génétique chez les animaux :

 

« J'ai des animaux de races rares, et la modification génétique constituerait un bonus si je pouvais trouver un moyen de les rendre un peu plus robustes en termes de capacité de survie. »

 

Résultat de recherche d'images pour "prince charles vandana shiva" Son grand frère, le Prince Charles, est un opposant farouche aux OGM et, plus généralement, la modernité en agriculture. Lui est le parrain de la Soil Association (qui fait la promotion du bio au Royaume-Uni) et ne jure que par l'agriculture biologique qu'il pratique dans la Duchy Home Farm et exploite avec sa ligne de produits Waitrose Duchy Organic :

 

« Dans l'agriculture, comme dans le jardinage, je crois que si vous traitez la terre avec amour et respect (en particulier, le respect pour l'idée qu'elle a une âme presque vivante, liée aux cycles mystérieux et éternels de la nature), elle vous remboursera en nature. »

 

Cela vous rappellerait-il Vandana Shiva ? Ce sont de grands amis...

 

Et pour les OGM, l'héritier du trône les a par exemple qualifiés de « semences du désastre » en 1998. En 2008, c'était :

 

« Et s'ils pensent que ça va fonctionner d'une manière ou d'une autre parce qu'ils vont avoir une forme d'ingénierie génétique astucieuse après l'autre, alors ne comptez pas sur moi parce que cela causera, c'est garanti, la plus grande catastrophe environnementale de tous les temps. »

 

La différence d'opinion ne date pas d'hier. Ainsi, en 2014, la Princesse Anne déclarait :

 

« Je pense qu'ils [les OGM] ont un rôle à jouer, pour être honnête. Je pense que les promesses sont probablement un peu plus grandes que la plupart des produits livrables ne le sont réellement. Ils ajoutent à notre capacité à être peut-être des utilisateurs plus efficaces de la terre.

 

«Et c'est bon, parce que je pense qu'à long terme, quand vous êtes confrontés à la perspective de devoir nourrir neuf milliards [d'êtres humains], vous allez avoir besoin d'aide pour le faire et pour le faire bien. »

 

C'est aussi notre avis.

 

Ajoutons que les propos de la Princesse Anne ont eu un écho non négligeable dans les médias britanniques.

 

Il y eut évidemment des protestations. Il en est deux qui sont remarquables.

 

M. Keith Taylor, député européen vert a déclaré avec une superbe arrogance et un sens aigu de la liberté d'expression :

 

« C'est un coup monté royal. La Princesse Anne ne détient aucun poste public élu et est censée rester politiquement neutre. Pourtant, elle utilise son statut considérable, non gagné, pour promouvoir un programme manifestement politique et le faire avec une connaissance fragile de l'histoire agricole et de la science. Il est juste de dire qu'elle ne parle pas pour l'agriculteur britannique moyen, et encore moins pour le citoyen britannique moyen. »

 

Et pour Mme Molly Scott Cato, également députée européenne :

 

« Les opinions exprimées par la princesse Anne ne sont pas utiles pour le débat public, souvent dominé par des malentendus et le battage médiatique de l'agribusiness. Le génie génétique n'a pas répondu aux promesses de bénéfices, notamment en termes de rendement.

 

Résultat de recherche d'images pour "Farming Today"

Peut-être que la princesse devrait avoir un mot avec son frère, qui a une compréhension profonde des risques écologiques et systémiques des plantes génétiquement modifiées, qui sont destinées aux monocultures intensives qui menacent la biodiversité et la fertilité des sols. »

 

Génial ! Pour l'un la princesse royale, xième dans l'ordre de succession pour le trône, doit se taire ; pour l'autre, la parole du successeur au trône est légitime.... Ah oui, elle correspond à son idéologie...

 

Au fait... y a-t-il une émission comparable à Farming Today en France, ce grand pays agricole ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article