Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Vaccins : Rivasi a dit... a-t-elle menti ou a-t-elle été grugée par ses sous-traitants ?

16 Février 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Santé publique, #Activisme

Vaccins : Rivasi a dit... a-t-elle menti ou a-t-elle été grugée par ses sous-traitants ?

 

 

 

Une des dernières annonces de l'événement

 

 

7 février 2017, 12h42, Mme Rivasi écrit sur Facebook (ainsi que sur Twitter) :

 

« Suite à la polémique que suscite le film et son réalisateur, nous avons décidé de ne pas projeter Vaxxed à Paris pour permettre un plus large et apaisée débat -nous l'espérons- sur la question de la vaccination en France. [...] »

 

L'information a été reprise par les rares médias qui se sont intéressés à ce scandale, comme FranceTVInfo (ci-dessous) et le Monde.

 

 

 

Et puis, la suite des événements devient confuse. Selon son agenda rendu public, il y a eu/aurait eu une « Conférence-débat sur les vaccins – Mairie du 2ème arrondissement de Paris ». C'est étrange car la complosphère bruissait depuis plusieurs jours de l'accusation de censure portée contre la Maire de Paris, Anne Hidalgo ; avec notamment ce communiqué de presse de Cinema Libre Studio :

 

« La parlementaire européenne Michèle Rivasi avait aussi programmé une projection du film à Paris, le lundi 13 février, dans le cadre d’un débat sur la sûreté des vaccins avec avec des experts et des scientifiques de plusieurs pays européens, à la mairie du 2e arrondissement. Mais mardi [7 février 2017], la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annulé cette projection avant même d’avoir vu le film. La projection et le débat ont été déplacés dans un autre lieu. »

 

Censure ! Censure ! La mairie aurait-elle refusé la salle Jean Dame ? Et les organisateurs se seraient repliés sur la mairie du deuxième arrondissement, tenue par un camarade EELV ?

 

La réponse à la deuxième question est négative... car l'événement a eu lieu au Cinéma Élysée Biarritz.

 

Vous avez bien lu ! L'événement a bien eu lieu !

 

La projection a eu lieu et Andrew Wakefield était présent (voir ici et ici). Selon l'un des sites, 41 personnes auraient participé. Selon ce blogueur que nous avons déjà rencontré, c'étaient 120 personnes.

 

La photo est légendée : « débat après la projection en présence du réalisateur Andrew Wakefield. » Et cela devrait être le personnage à droite, en veste claire.

 

 

Bouclons la boucle : Mme Michèle Rivasi écrit sur sa page Facebook le 14 février 2017 :

 

« Passionnant débat organisé hier soir à Paris sur les vaccins pour répondre à la légitime défiance de nos concitoyens à leur égard après les divers scandales sanitaires des dernières années en présence notamment du Professeur Philippe Even, du chimiste et toxicologue André Picot et du pharmacien Serge Rader.

 

Il a été rappelé l'utilité de la vaccination pour lutter contre les grandes épidémies mais la nécessité de ne pas sacraliser les vaccins mais de s'interroger sur leurs effets sur des nourrissons au système immunitaire fragile par exemple. Idem pour les adjuvants aluminiques notamment ou sur les traces de nano-particules de métaux lourds et leurs potentielles conséquences...

 

Il a été décidé au terme du débat d'organiser une interpellation des candidats à la présidentielle sur la nécessaire révision de la politique du médicament et des vaccins afin d'endiguer la capture scientifique et réglementaire de la Big-Pharma sur notre santé et de pérenniser l'égal accès de tous aux soins face à l'explosion du prix du médicament. »

 

Aucune mention de la projection ou de la présence d'Andrew Wakefield.

 

« ...en présence notamment du Professeur Philippe Even... » (c'est nous qui graissons), n'est-ce pas une sorte de camouflage ? Où sont-ils du reste sur la photo ci-dessus ?

 

« Il a été décidé au terme du débat d'organiser une interpellation des candidats à la présidentielle... » ? Voyez-vous ça ! Une quarantaine de personnes...

 

Mais le pire est à venir : il faut « endiguer la capture scientifique et réglementaire de la Big-Pharma sur notre santé... »... les obsessions anticapitalistes de Mme Michèle Rivasi.

 

Cela vaut la peine de reproduire à ce stade le bandeau de sa page Twitter.

 

 

 

En tout cas, pour l'annonce de la déprogrammation de la projection, on se trouve face à un dilemme. Cette annonce a-t-elle été honnête (auquel cas il faut penser que ses sous-traitants sont passés outre, mais que Mme Rivasi a néanmoins décidé de participer à l'événement ou, au moins, à en dire du bien sur sa page Facebook) ? Était-ce au contraire un... Oh non ! Nous n'oserons tout de même pas penser cela...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article