Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Vaccins : la débâcle Rivasi

6 Février 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Santé publique, #Activisme

Vaccins : la débâcle Rivasi

 

 

 

 

Non, ce n'est pas une soudaine marotte, une envie de flinguer à tout va... l'actualité dicte !

 

 

La résurrection du fraudeur Wakefield

 

Les médias, essentiellement anglophones, ont beaucoup parlé des liens entre un certain Donald Trump, qu'on ne présente plus, et un certain Andrew Wakefield, moins connu mais qu'on ne présente plus dans le monde qui s'intéresse aux fraudes scientifiques.

 

M. Wakefield, ancien chirurgien britannique (interdit d'exercer) fut un chercheur médical qui a affirmé, dans un article publié en 1998 dans The Lancet, une relation de cause à effet entre le vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (Vaccin ROR) et l'autisme. Il est en grande partie à l'origine de la contestation des bienfaits de la vaccination dans le monde anglo-saxon et ailleurs. Il s'est exilé en 2015 aux États-Unis, où il continue ses interventions sur le sujet des vaccins.

 

Afficher l'image d'origine Son dernier exploit est la réalisation d'un film sorti le 1er avril 2016, « Vaxxed: From Cover-Up to Catastrophe » (vacciné : de la dissimulation à la catastrophe). En résumé, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) états-uniens ont (auraient) dissimulé le lien entre le vaccin ROR et l'autisme. Ce film a bénéficié d'une publicité involontaire : il devait être présenté en première au Tribeca Film Festival de 2016 et a été retiré de l'affiche en dernière minute... ce qui a permis de démarrer le truc médiatique si efficace de la manœuvre d'étouffement et du complot. « VAXXED : le film qu’ils ne veulent pas que vous voyiez… », c'est ce qu'on peut par exemple lire sur ce site belge très actif, que nous retrouverons ci-dessous.

 

On trouvera par exemple une critique de ce film dans « ‘Vaxxed: From Cover-Up to Catastrophe’ is Designed to Trick You (Review) » (« Vaxxed... » a été conçu pour vous entuber (recension)). Les anglophones ont une expression imagée, « to have a dog in the fight », pour exprimer l'idée que quelqu'un a un intérêt dans une controverse. Pour IndieWire, cela devient : « Wakefield doesn’t just have a dog in this fight; he is the dog » (Wakefield n'a pas simplement un chien dans la bagarre ; c'est lui, le chien).

 

Pour en revenir à Donald Trump, celui-ci épouse les thèses anti-vaccinales. Il a parlé à des activistes et les a rencontrés l'été dernier ; il a invité Andrew Wakefield à son « inauguration » et a mis en place une commission sur « la sécurité des vaccins et l'intégrité scientifique » dont la présidence a été confiée à Robert Kennedy Jr, à l'activisme et au parti pris ouvertement affichés (voir par exemple ici, ici et ici).

 

 

 

Trump, Rivasi, même combat

 

Mais revenons de ce côté-ci de l'Atlantique.

 

 

Tentative d'instrumentaliser le Parlement Européen

 

Le 9 février prochain auront lieu deux événements à Bruxelles sur le thème « Vaccins : leur sûreté en question », avec projections de Vaxxed...

 

Et débats avec notamment Andrew Wakefield ; et aussi Luc Montagnier, prix Nobel de médecine passé du côté obscur de la science ; et aussi Augustin de Livois, de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle (IPSN), un planétoïde d'une curieuse galaxie ou plutôt nébuleuse. Les deux événements sont annoncés par Initiative Citoyenne, une entité furieusement anti-vaccins (ne pas se laisser abuser par la rhétorique de la liberté vaccinale et thérapeutique).

 

Selon l'annonce (ci-dessus), l'événement du matin est « organisé par MICHÈLE RIVASI, députée européenne » ; à bien regarder, toutefois, il semble que Mme Rivasi soit le maître d'œuvre de l'ensemble des manifestations dont les détails ont été en grande partie sous-traités.

 

Il était initialement affiché comme devant se tenir au Parlement européen. C'est là une technique fort appréciée des activistes ; il suffit d'avoir un membre du Parlement invitant pour pouvoir ensuite se vanter d'un événement « au Parlement Européen » (voir un autre exemple ici). Mais il a été déplacé à l'Espace Lumen en raison, est-il dit par des organisateurs qui n'ont pas l'air très organisés, de « campagnes de désinformation et d’agitation menées par des réseaux de presse anglophones ».

 

Ce qui a permis à une des entités citées en soutien de l'événement, EFVVEuropean Forum for Vaccine Vigilance (presque entièrement opaque...), d'agiter l'arme favorite de la censure, de la victimisation et de l'oppression.

 

Notez que le logo du groupe parlementaire Verts | ALE a été effacé...

 

 

A-t-on voulu instrumentaliser le groupe Verts | ALE ?

 

Mais il y a aussi des choses extraordinaires.

 

L'annonce initiale porte le logo du groupe parlementaire des Verts | Alliance Libre Européenne. Mais il n'y rien – et apparemment il n'y a jamais rien eu – sur le site du groupe. Ni sur le compte Twitter. Ni sur le compte Facebook.

 

Et sur l'annonce modifiée, le logo des Verts | ALE a disparu...

 

Affiche nouvelle version

(Source)

 

Annulation à Londres

 

Un événement similaire devait avoir lieu à Londres le 14 février 2017. Il a été annulé, mais là c'est « grâce à la pression des lobbyistes bigpharma qui ont fait peur au loueur de la salle de cinéma. » La réalité est que la presse généraliste s'en est mêlée avec, comme par exemple dans le Times, des titres rageurs (« MMR fraud doctor to address EU event » – un médecin escroc du vaccin ROR doit s'exprimer dans un événement de l'UE) ; et cela dans le contexte d'une augmentation des cas de rougeole en 2016.

 

Le Times n'y est pas allé de main morte

 

 

Et à Paris ?

 

Un événement devrait aussi se tenir à Paris. Peut-être se trouvera-t-il des médias influents pour protester suffisamment fort et le faire annuler aussi – les lobbyistes de bigpharma, comme les amateurs de complots devraient savoir, (sauf fort opportunément Mme Rivasi), ne s'intéressent guère aux vaccins ; ils trouvent avantage à une baisse de la couverture vaccinale et à une augmentation concomitante des dépenses pharmaceutiques).

 

Ce n'est pas là une opinion de fondamentaliste : franchement, offrir une tribune à un personnage aussi discrédité que Wakefield...

 

À l'heure où nous écrivons, il n'y a que l'excellent Yann Kindo qui s'est ému de ce dérapage anti-vaccinations – et anti-science – de Mme Michèle Rivasi, avec « Michèle Rivasi en croisade contre la science et la santé publique », suivi de « Anti-vaccination au Parlement Européen : Michèle Rivasi désavouée » ; ainsi que l'AFIS.

 

 

La sortie de route de Rivasi

 

Le Racket des laboratoires pharmaceutiques<br/>et comment en sortir Oui la détestation du monde de l'entreprise et surtout de l'entreprise pharmaceutique fait tomber bien bas, même des personnages qui se flattent d'un cursus universitaire scientifique (de grande école dans le cas de Mme Rivasi) prestigieux.

 

Mais c'est une chose que d'asseoir sa démagogie politique sur les épouvantails pour crédules hypocondriaques que sont par exemple les ondes électromagnétiques ou le nuage de Tchernobyl. Ceux qui se laissent appâter ne prendront généralement que des décisions dont l'impact se limite à leur propre mode de vie. Dans le cas des vaccins, il y a le risque des atteintes à la santé que courent ceux qui ne sont pas vaccinés, ainsi que le risque qu'ils font courir aux autres.

 

On ne peut qu'être effaré par la légèreté manifestée à l'égard de la santé publique par une biologiste de formation qui se targue d'être une grande défenseuse de la santé publique. Elle est certes en bonne compagnie pour l'alterscience, l'alterpolitique et l'alteréthique, mais il n'empêche.

 

Sur un autre plan, on ne peut que s'inquiéter de la santé de notre système politique quand une élue (fût-ce grâce à la proportionnelle) trouve opportun d'organiser des événements avec un personnage qui est depuis des années l'archétype du fraudeur scientifique (et quelques autres figures aussi peu recommandables).

 

Qu'en pense son groupe au Parlement européen, un groupe qui a figuré – à son insu selon l'hypothèse la plus probable – comme sponsor des événements de Bruxelles ? Compte-t-il prendre des mesures publiques pour se mettre hors de cause, afficher publiquement son rejet d'un lien entre lui et l'une des figures de proue de la fraude scientifique, à laquelle, de surcroît, le président Donald Trump a offert une nouvelle rampe de lancement ?

 

 

Fraude ?

 

Quant à l'événement de Paris, le contact pour les informations est un assistant parlementaire de Mme Rivasi... pour un événement privé dont on ne connaît que deux sponsors – l'opaque EFVV dont le seul lien avec le monde, outre la page Web, est une formule de contact, et Cinema Libre, la société de production de Vaxxed...

 

Que va faire le Parlement Européen, lui qui réclame des remboursements à Mme Marine Le Pen ?

 

C'est vraiment à lire !

P.S.

 

On peut voir avec grand intérêt l'interview de la grande vaccinologue qu'est Anne-Claire Siegrist ici :

 

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/linterview-de-claire-anne-siegrist-pediatre-cheffe-du-centre-de-vaccinologie-hug?id=8363255

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vigneron 09/02/2017 18:17

Excellent, voilà qui vient à point pour la décrédibiliser, pour ceux et celles qui n'auraient pas encore ouvert les yeux, sur ses autres croisades, antinuke ou anti ondes électromagnétiques par exemple.

Seppi 27/02/2017 18:42

Bonjour,

Merci pour le commentaire.

C'est évidemment à condition que ceux qui n'auraient pas encore ouvert les yeux veuillent bien les ouvrir...

Et j'ai du mal à croire que, pour des élections à la proportionnelle où les premiers de la liste sont quasi certainement élus, les Verts la mettront à l'écart.

fm06 08/02/2017 10:44

L'AFIS a émis une protestation sur le même sujet:
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2776

Il y a aussi une excellente page sur les vaccins chez le Pharmacien:
http://lepharmachien.com/vaccins/

Seppi 27/02/2017 18:40

Bonjour,

Merci pour votre commentaire et le lien que j'exploiterai un de ces jours.