Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Le commerce mondial de denrées alimentaires cause de flux migratoires ?

5 Février 2017 , Rédigé par Seppi Publié dans #Schillipaeppa

Le commerce mondial de denrées alimentaires cause de flux migratoires ?

 

Schillipaeppa*

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Lundi soir [30 janvier 2017], l'émission de l'ARD « hart aber fair » (rude mais juste) portait sur la politique du nouveau président américain Donald Trump. Le commerce international en a été un thème central. Pour un pays exportateur comme l'Allemagne, c'est un sujet important.

 

Pour Oskar Lafontaine, président du groupe Die Linke (La Gauche) au parlement de la Sarre, le commerce international n'a rien de bon (à environ 21:00) :

 

« Le "libre-échange"est pour moi un des mots les plus mensongers de notre temps. Il n'y a pas de libre-échange. Les États économiquement puissants imposent leurs conditions à ceux qui sont plus faibles et, par exemple dans le secteur agricole, c'est un processus très malsain que d'imposer aux pays africains qu'ils achètent nos produits agricoles subventionnés, ce qui y détruit l'agriculture. Et puis après, nous nous demandons pourquoi les gens fuient et viennent chez nous. Ce mensonge du libre-échange, nous devons enfin le résoudre. »

 

Les représentants de Bündnis 90/Die Grünen (Alliance 90/Les Verts) voient cela de la même façon. À l'occasion du voyage en Afrique de la chancelière Angela Merkel en décembre dernier, Anton Hofreiter et Claudia Roth ont résumé leur point de vue dans un commentaire pour le ZEIT dans la phrase suivante :

 

« L'une des principales raisons qui incite les gens des pays africains à fuir et à venir chez nous est l'agriculture en Europe. Elle cause en Afrique des dommages qui ne peuvent être corrigés qu'avec une nouvelle politique agricole. »

 

Ce qui est un plafond pour M. Seehofer et sa CSU, constitue pour les idéologues rouge-vert les causes des migrations. Mais un regard sur les statistiques apporte la lumière :

 

 

herkunftslaender2016

Pays d'origine en 2016 (source: BAMF)

 

De loin, les demandeurs d'asile les plus nombreux proviennent des zones de conflit du Moyen-Orient. Ils fuient les conflits armés comme la guerre civile en Syrie.

 

herkunftslaender2016_karte.png

Pays d'origine 2016 (source: BAMF)

 

 

Parmi les dix pays d'origine des demandeurs d'asile les plus nombreux figurent deux pays africains : l'Érythrée et le Nigeria. Au Nigeria, le groupe terroriste islamiste Boko Haram répand la peur et la terreur. Aux affrontements armés suivent les disettes et famines. En Érythrée règne un système répressif. Les Droits de l'Homme y sont bafoués. Celui qui fuit, quitte sa patrie parce qu'il veut vivre dans la liberté.

 

Les importations de produits agricoles sont aussi l'incarnation du mal dans le récit rouge-vert. La candidate verte de premier plan Katrin Göring-Eckhardt a été citée ces jours-ci dans le ZEIT :

 

« Ceci est contredit par Göring-Eckardt. L'Allemagne a une autre responsabilité qui constitue une justification du droit fondamental d'asile : "De nombreux mouvements de réfugiés ont pour origine le fait que nous vivons comme nous vivons. Les gens fuient aussi parce qu'il n'y a pas d'eau là-bas, parce qu'il y a des sécheresses, parce qu'ils ne peuvent plus cultiver leur propre nourriture, parce qu'ils font pousser le soja pour notre production de viande", dit Göring-Eckardt. »

 

Parce que nous importons trop de soja, les gens sont dans le besoin dans les pays producteurs ? Mais où produit-on donc la plupart du soja et quels pays en sont les principaux exportateurs ? Il y a des réponses qui apportent des chiffres, l'Association allemande de l'industrie de transformation des oléagineux (OVID) les mettant à disposition :

 

sojaproduktion

Production, exportations, importations de soja en 2015 (source : OVID)

 

Les États-Unis, le Brésil, l'Argentine, la Chine, l'Inde, le Paraguay, le Canada, l'UE, le Mexique et le Japon sont les principaux producteurs ; les exportations se répartissent un peu différemment. Une chose est certaine : les principaux pays d'origine des demandeurs d'asile qui arrivent chez nous n'en font pas partie. Si vous regardez où est exporté le plus de soja, vous vous apercevrez aussi que notre mode de vie est de moins en moins important pour la culture mondiale de soja :

 

 

sojaimporte

Importations mondiales de soja (source : OVID)

 

Près de 30 pour cent de la récolte mondiale de soja va ou reste en Chine. Les importations de l'UE ont en fait diminué légèrement depuis 2000.

 

Selon les estimations du Population Reference Bureau (PRB) à Washington, il y aura près de 2,5 milliards de personnes en Afrique en 2050. L'Afrique est aujourd'hui le continent avec la plus forte croissance démographique. Cela se traduit par des défis croissants qui nous concernent tous et qu'on ne peut pas relever avec des polémiques de campagne électorale dérisoires.

 

_________________

 

* L'auteure a fait des études de philosophie, est éditrice et a atterri il y a déjà plus de dix ans à la campagne. Sur son blog, elle (d)écrit – miracle ! La traduction peut être fidèle – ce qui la préoccupe, lorsqu'elle n'est pas en train de curer l'écurie des poneys, de chercher des gants de gardien de but, de s'occuper de quantités de denrées alimentaires ou de linge, ou encore de tenter d'arracher les mauvaises herbes plus vite qu'elles ne poussent.

 

Source : https://schillipaeppa.net/2017/02/01/internationaler-agrarhandel-als-fluchtursache/

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article