Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Tribunal Monsanto : recherche sur les témoignages

18 Octobre 2016 , Rédigé par Seppi Publié dans #Risk-monger, #Monsanto, #Activisme

Tribunal Monsanto : recherche sur les témoignages

 

Risk-monger*

 

 

 

 

Quand nous étions à La Haye le 14 octobre pour La Voix des Agriculteurs, notre événement, les agriculteurs, March Against Myths about Modification NL, les bénévoles et moi-même avons décidé d'aller à l'Assemblée des Peuples pour nous engager dans des « discours rationnel ». Nous y avons trouvé ce que je ne peux que considérer comme la frange démente du mouvement environnemental : les anti-vaccins, les gens qui redoutent les « chemtrails » (les traînées chimiques dans la haute atmosphère), les « agriculteurs » des communautés hippies... tous écoutant avec déférence les gourous fanatiques qui étaient là pour parler d'eux-mêmes.

 

 

Rassembler l'arrière-garde du mouvement activiste

 

Dans cette Assemblée des Peuples de La Haye, nous étions en fait dans le Monde Perdu ; fait révélateur, les ONG environnementales traditionnelles comme Greenpeace et les Amis de la Terre avaient évité cet événement – elles n'y ont pas parlé, n'ont pas participé, n'en ont pas fait la promotion. Même March against Monsanto était resté étrangement silencieux sur les réseaux sociaux ; mais je suppose qu'ils sont furieux de ne pas avoir obtenu une partie des 500.000 € du pot de miel de Ronnie Cummins ! Peut-être que le budget de l'événement d'un demi-million d'euros était trop petit pour inciter les grandes ONG à sortir du lit !

 

L'éco-guerrier Che AloeVeraRonnie Cummins (voir photo) a utilisé cet événement pour se forger une stature internationale – moitié éco-guerrier, moitié papa-gâteau – auprès d'une cabale de petits groupes d'activistes, de scientifiques militants et de pseudo-journalistes en colère du monde entier. En utilisant sa fonction de « commandant en chef » de l'Organic Consumers Association américaine, Cummins, coiffé de son béret griffé, a mené ses troupes du front.

 

L'éco-guerrier Che Aloe Vera

 

 

 

En quelle compagnie étions-nous ?

 

On peut juger de la crédibilité de l'Armée de Cummins en examinant la nature des témoins qu'il a assemblés pour son assaut final sur la Forteresse Monsanto. A liste des témoins comprend des cas que de vrais tribunaux ont rejetés, des scientifiques qui ont vu leurs articles rétractés, des victimes ayant des prétentions qui ne peuvent qu'être considérées comme anecdotiques. Ne vous méprenez pas : je suis sûr que ces victimes croient vraiment que Monsanto leur a fait du mal, et cela leur a causé un intense stress émotionnel, mais des associations subjectives ne peuvent pas être prises en compte sans une petite dose de scepticisme. Les anecdotes, peu importe combien de fois elles sont relayées sur Twitter, ne sont pas des preuves.

 

L'équipe des bénévoles de March Against Myths about Modification NL a compris ainsi la situation :

 

  • Les allégations des témoins étaient d'une qualité scientifique très médiocre.

     

  • Le Tribunal est bidon et a fonctionné comme une « kangaroo court », une parodie de Cour ; il n'y a pas de doute : l'objectif de leur petit manège a été de gérer un verdict de culpabilité préétabli.

     

  • L'industrie ne s'est pas impliquée (il n'y avait aucun intérêt à légitimer une opération de publicité).

     

  • Certaines personnes, y compris des journalistes, pourraient être dupées par ce tribunal factice (les organisateurs ont également fait venir leurs propres journalistes et réalisateurs).

     

  • Si personne ne répond à toutes ces allégations ridicules, alors les militants en auront pour leur argent.

 

L'équipe de bénévoles a donc fait des recherches sur les témoins et leurs allégations. Elles sont compilées dans les quatre documents et un article narratif suivants [note : ce sont des documents ODT, Open Office]. Ces documents sont destinés à être disponibles gratuitement pour tous les journalistes qui souhaitent faire un travail équilibré sur le tribunal factice. Ils sont très critiques de la qualité des témoins et des allégations parce que, franchement, cette qualité est lamentable !

 

Monsanto Tribunal Research: Section on Impact on Soil and Animals, Biodiversity mt-impact-on-soil-animals-biodiversity

 

Monsanto Tribunal Research: Section on Impact on Farmers, Stakeholders mt-impact-farmers-stakeholders

 

Monsanto Tribunal Research: Section on Impact on Human Health mt-impact-human-health

 

Monsanto Tribunal Research: Clausing (late additional witness) mt-impact-stakeholders-clausing

 

Narrative blog of the research

 

Voici quelques-uns des points les plus saillants tirés des données brutes :

 

  • Prenons par exemple le procès australien de l'agriculteur biologique Marsh contre son voisin Baxter. Marsh a poursuivi Baxter pour la contamination de ses champs par des OGM. Essentiellement, il n'y avait que huit rameaux de canola sur sa propriété. L'affaire a été évidemment rejetée, et l'agriculteur GM avait en fait une position bien plus forte pour poursuivre Marsh à cause de l'infestation parasitaire provenant de la ferme biologique.

     

  • La section de la santé humaine du tribunal a entendu de nombreux exemples de malformations congénitales liées à une exposition légère, occasionnelle, aux pesticides (études de corrélations anecdotiques). Il est certes tragique que des bébés naissent avec des malformations congénitales, et c'est un sujet très émotionnel, mais ces cas ont tendance à être des phénomènes aléatoires.

     

  • Il y a eu des témoins qui ont attaqué l'utilisation du cotonnier Bt au Burkina Faso et en Inde, en invoquant des rendements plus faibles, des temps plus difficiles pour les agriculteurs et la domination du marché par Monsanto. La réalité est que les rendements records du Burkina Faso ont augmenté de plus de 50 %. L'Inde a vu les profits des producteurs de coton Bt augmenter également de 50 %.

     

  • Il y a des allégations de Séralini que le retrait de son article est le résultat d'une grande injustice orchestrée par Monsanto. On pourrait presque oublier la façon dont il a traité et maltraité les médias avec son embargo sur la publication, comment ses méthodes ont introduit des biais dans ses études, et qui a financé ses recherches. Oui, pauvre Séralini.

     

  • Il y a des cas de conflits d'intérêts dans l'ensemble des témoins du tribunal, y compris Litzenburg qui est à la fois un témoin et un avocat représentant des clients agissant contre Monsanto sur le glyphosate. Huber et Séralini ont également eu des conflits d'intérêts. Mais comment les organisateurs n'ont-ils pas pu comprendre que ces témoins discréditeraient l'ensemble du processus ?

     

  • Si on lit Huber, Pedersen ou Dunham, on imagine sans peine que tous les porcs naîtraient avec deux têtes. Comme toute malformation, il s'agit d'un événement rare, aléatoire. Fonder une conclusion sur une corrélation non étayée avec des caractéristiques de l'alimentation animale n'est tout simplement pas scientifique.

     

  • La plupart des histoires sur la façon dont Monsanto a mis la pression sur les parties prenantes ne sont tout simplement pas pertinentes ou factuelles. Il est compréhensible que certaines personnes soient en colère et affectées, mais comment cela peut-il être une charge juridiquement pertinente ?

 

Je ne vais pas juger les coûts, la motivation ou l'éthique du Tribunal Monsanto dans cet article (il y en aura un bientôt sur le sujet), sauf pour un commentaire. Je pense que la chose la plus absurde au sujet du Tribunal Monsanto est son hypocrisie. Nous avons ici le lobby de l'industrie alimentaire bio intentant un procès truqué à la concurrence. Un peu comme si Samsung s'ingéniait à constituer un tribunal factice contre Apple. Certains des membres de l'Organic Consumer Association, comme Whole Foods Market, ont des tailles semblables à celle de Monsanto. Le Tribunal Monsanto, c'est essentiellement le secteur du marketing du bio investissant 500.000 € pour une opération de marketing. Les militants de La Haye qui se sont attaqués aux grandes entreprises n'ont pas tout à fait compris qu'ils sont eux-mêmes des mercenaires pour un grand secteur de la vente !

 

Comment j'appelle ça à nouveau...? Ah oui, l'Âge du Stupide !

 

_______________

 

* David pense que la faim, le SIDA et des maladies comme le paludisme sont les vraies menaces pour l'humanité – et non les matières plastiques, les OGM et les pesticides. Vous pouvez le suivre à plus petites doses (moins de poison) sur la page Facebook de Risk-Monger.

 

Source : https://risk-monger.com/2016/10/16/monsanto-tribunal-research-on-the-testimonies/

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

IPPES 19/10/2016 19:44

Mais bien sûr, les mauvais scientifiques se sont ceux dont les études montrent les méfaits des produits pesticides , et les études faites par les firmes sont indépendantes...arf arf... Où est la mauvaise science où est la bonne science ( pour reprendre les termes du Dr Defarge ) ? Vous n'êtes même pas foutus de mener une étude scientifique et vous êtes persuadés ( ou pas mais l"'argent fait baisser le niveau de conscience de certains ) de ce que plasmodie vos gourous de Monsanto/Bayer - Syngenta etc....Les études, les avez vous même lues ? êtes vous même capables de les lire et les comprendre ? ( j'ai de gros doutes là dessus ) .. Le seul but de vos firmes est de se partager le monde des semences ( qui détient les semences et l'eau détient le monde )....... La guerre n'est pas finie je vous le dis.

IPPES 18/10/2016 15:03

Ah voilà , je me disais aussi qu'un article du niveau habituel allait sortir..... Je ne me suis pas trompé, même niveau intellectuel et scientifique....... Attaquer les témoins, voire les ridiculiser , c'est bien le genre de la maison Monsanto and co.... Comme j'étais à La Haye , je peux vous rétorquer que vos allégations sont nulles et non avenues..Mais je comprends bien que vous faites votre job de lobbyiste...Je n'en attendais pas plus de vous Mr Heintz.....

Thiloup 19/10/2016 20:11

Oui c'est un complot pour vous tuer, ça va un peu les complots? Vous vous rendez compte que ce que vous dites est ridicule? Au vu des milliers de scientifiques dans le monde, c'est très impropable qu'un complot aussi machiavélique soit conservé, il y a trop de monde en jeu et une fuite aurait vite lieu surtout dans un monde connecté! Et sinon, les semences sont le secteur le moins concentré, pour arriver à 50% vous avez déjà 25 entreprises... Plus pleins de PME, et si elles se concentrent c'est à bien à cause d'activistes qui font restreindre la règlementation en faisant des evaluations qui coutent un max pour les PME. Sans compter, l'investissement nécessaire qui n'est plus accessible qu'à des multinationales avec l'ambiance hystérique... Si cela se concentre, ce sera bien grâce à vous et à vos amis.

Thiloup 19/10/2016 20:08

Ces études ont été rétractées, elles sont donc nulles d'un point de vue scientifique, c'est très rare! Souvent protocole défectueux, analyses statistiques très faibles, protocole non respecté...Ou même fraude et c'est souvent le cas dans les experts anti ogms, ces chercheurs sont au nombre de 30 dans le monde et donc minoritaires. Un consensus n'est jamais l'unanimité mais les études en majorité sont claires, désolé un témoignage n'est pas une preuve scientifique sans causalités ,et une étude non plus, la majorité des données dispos ne vont pas dans ce sens. C'est ainsi que fonctionne la science, pas vos croyances;

yann 18/10/2016 18:24

IPPES
effectivement vous avez le profil pour "y avoir été".
Vous êtes effectivement comme tous les antis on "ne sait plus quoi": Beaucoup d'affirmations gratuites.... puis........ rien du vide.
Quelles sont les fausse information sur les CV??
L'auteur du texte était là-bas aussi!
Hormis les familles de victimes que l'on peu comprendre dans leurs besoins "de savoir" qui leur coupe toute objectivité, les autres "témoins" ont vraiment des références de charlot de concours.
Argumenter un peu, car le simple avis d'un gugus capable de ce déplacer las bas ne peut pas avoir d'intérêt.

Maeelk 18/10/2016 17:57

Pour avoir discuté sur la page FB du procès en inquisition avec une personne citée comme témoin, il faut bien reconnaître que ces gens sont aussi convaincus d'être des chevaliers blancs que totalement dénuées de la moindre culture scientifique.

Les preuves sont "en cours de préparation" et les anecdotes peuvent servir à forger une conclusion.

ces gens sont plus à plaindre qu'à blâmer je pense, ce qui n'est clairement pas le cas de ceux qui n'ont pas été victime de la malchance et se servent de ces témoignages pour leur propagande anti-scientifique.

fm06 18/10/2016 17:47

Heintz? L'article est de David Zaruk, alias RiskMonger.

Je trouve les témoins effectivement pitoyables, au sens littéral du terme: ils font pitité. Les parents d'enfants malformés cherchent un coupable. Accuser Monsanto les soulage, tant mieux pour eux. Leurs témoignages ne constituent pas une enquête épidémiologique pour autant.