Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Bourde au journal de France 2 : encore une pomme de discorde

9 Septembre 2016 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Pesticides

Bourde au journal de France 2 : encore une pomme de discorde

 

 

Que fait France 2 quand une journaliste raconte un bobard au journal télévisé ? On corrige subrepticement le texte sur Internet.

 

 

À droite, la photo originale ; à gauche, la photo retouchée, sans Nikolai Lejov, « le nabot sanguinaire », commissaire du peuple aux affaires intérieures de septembre 1936 à novembre 1938, et de ce fait à la tête du NKVD, la police politique soviétique. Il fut le principal artisan de la mise en œuvre des Grandes Purges de 1937 et 1938. Remplacé par Lavrenti Beria en décembre 1938, il est arrêté en avril 1939 et fusillé en février 1940.

 

 

Vous connaissez sans doute ces photos truquées, qui n'étaient du reste pas l'apanage des grands dictateurs, par exemple pour supprimer un ancien fidèle tombé en disgrâce. Aujourd'hui, il y a Photoshop et plein d'autres trucs. Pour les textes sur Internet, quelques clics suffisent...

 

 

« Le succès de la pomme française »

 

Tout cela pour dire que, le 1er septembre 2016, le journal de 13 heures de France 2 a présenté un – excellent – reportage sur le succès de la pomme française, suivi d'une « discussion », mise en scène, entre la présentatrice et la journaliste Alexia Mayer. Titulaire d'une maîtrise en sciences politiques et d'un master de journalisme, celle-ci est donc parfaitement qualifiée pour parler de pommes... L'échange est immortalisé (enfin...) sur la toile sous le titre : « La pomme, le fruit le plus consommé en France – Sur le plateau de France 2, Alexia Mayer explique pourquoi les Français aiment autant la pomme. »

 

Nous aurions pu applaudir à ces séquences n'eût été un formidable couac. Vous l'avez compris : pas de pomme sans pesticides, la légende urbaine est solide. Lancée par Mme Marie-Sophie Lacarrau – les pommes sont «bourrées de pesticides », n'est-ce pas... –, Mme Mayer déclare :

 

« Les pommes font partie des fruits les plus exposés aux pesticides. Pourquoi ? Parce qu'elles sont particulièrement sujettes aux vers et que leurs peaux sont exposées à l’air libre. Des études l'ont prouvé : leurs taux de pesticides dépassent d'1,3% la limite maximale... maximale. Il faut donc bien les laver avant de les consommer... »

 

 

Passons sur l'« explication », les vers, les peaux... C'est assorti d'une image inepte en fond d'écran :

 

Notez aussi le nom de la source (le pluriel)

Notez aussi le nom de la source (le pluriel)

Nous avons déjà eu sur France 2 cet ignoble Cash Investigation et son « 97% de nos aliments contiennent des pesticides » (on peut relire ici et suivre quelques liens, en particulier revoir la Baliverne #07 d'Agriculture&Environnement). Sur Cash..., c'était une manipulation médiatique innommable et éhontée, dans ce journal télévisé, nous sommes au niveau de la grosse bourde.

 

Le fond d'écran indique comme source l'EFSA. Nous sommes bien en peine de trouver une référence dans son dernier rapport sur les résidus de pesticides qui serait susceptible d'étayer l'affirmation, ni même d'expliquer comment on a pu arriver à la bourde.

 

Bourde au journal de France 2 : encore une pomme de discorde

Comme on le voit ci-dessus, avec 1 % d'échantillons en dépassement de limite maximale de résidus (LMR), les pommes sont au tableau d'honneur avec, devant elles : le seigle (0), le vin (0,1 % de dépassements), le poireau (0,5 %), le chou pommé (0,9 %) et les tomates (0,9 %)... Cela devrait bouleverser quelques idées préconçues et légendes urbaines !

 

 

Caviardage sur le Net

 

France Télévision a mis le journal ainsi que les séquences en ligne, avec des textes.

 

À ce jour, le texte est le suivant :

 

« La pomme reste aujourd’hui le fruit le plus consommé par les Français. "Il y a une centaine de variétés et elles sont disponibles toute l’année. On mange énormément. Plus de 18kg par ménages et par an. Et plus on vieillit plus on l’apprécie. Après 50 ans la consommation passe à 23kg par an", détaille Alexia Mayer sur le plateau de France 2.

 

Dix fois moins nutrituve (sic) que le chocolat

 

Il est à noter que La pomme est peu nutritive, avec 53 calories pour 100 grammes. "C’est dix fois moins que le chocolat. A l’intérieur on trouve des sucres naturels, beaucoup d’eau, 85%. Il y aussi des vitamines B et E et de la vitamine C, essentiellement sur sa peau. La pomme contient des antioxydants qui préviennent contre (sic) le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Vous connaissez l’adage : une pomme chaque matin éloigne le médecin", complète la journaliste. »

 

C'est la version mise à jour le 6 septembre 2016 à 14 h 25. Mais voici l'ancienne version de la deuxième partie, adornée pour faire apparaître les suppressions:

 

« Beaucoup de pesticides Dix fois moins nutrituve (sic) que le chocolat

 

Il est à noter que La pomme est peu nutritive, avec 53 calories pour 100 grammes. "C’est dix fois moins que le chocolat. A l’intérieur on trouve des sucres naturels, beaucoup d’eau, 85%. Il y aussi des vitamines B et E et de la vitamine C, essentiellement sur sa peau. La pomme contient des antioxydants qui préviennent contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Vous connaissez l’adage : une pomme chaque matin éloigne le médecin. Mais les pommes sont très exposées aux pesticides car elles sont particulièrement sujettes aux vers et que leurs peaux sont exposées à l’air libre. Leurs taux de pesticides dépassent d'1,3% la limite maximum", complète la journaliste. »

 

La rédaction a donc subrepticement caviardé le texte. Il aurait été plus digne et plus correct sur le plan de la déontologie et du respect des lecteurs de signaler l'erreur et sa correction postérieure ; et aussi de signaler ce fait dans le journal télévisé suivant. Ça se fait dans d'autres pays.

 

Connaissez-vous les blagues de Radio Erevan ? Oui, si vous avez lu un billet précédent, sur Cash... justement :

 

« Ici FranceTVInfo. Un lecteur nous demande : "Est-il vrai que FranceTVInfo suit la même procédure que la BBC pour avertir les lecteurs sur les corrections apportées à ses textes ?"

 

– FranceTVInfo répond : "En principe oui. Mais nous ne connaissons pas la procédure suivie par la BBC." »

 

 

Capturer JT France 2 2

 

 

Comme on le voit ci-dessus, avec 1 % d'échantillons en dépassement de limite maximale de résidus (LMR), les pommes sont au tableau d'honneur avec, devant elle : le seigle (0), le vin (0,1 % de dépassements), le poireau (0,5 %), le chou pommé (0,9 %) et les tomates (0,9 %)... Cela devrait bouleverser quelques idées préconçues et légendes urbaines !

 

 

France Télévision a mis le journal ainsi que les séquences en ligne, avec des textes.

 

À ce jour, le texte est le suivant :

 

« La pomme reste aujourd’hui le fruit le plus consommé par les Français. "Il y a une centaine de variétés et elles sont disponibles toute l’année. On mange énormément. Plus de 18kg par ménages et par an. Et plus on vieillit plus on l’apprécie. Après 50 ans la consommation passe à 23kg par an", détaille Alexia Mayer sur le plateau de France 2.

 

Dix fois moins nutrituve (sic) que le chocolat

 

Il est à noter que La pomme est peu nutritive, avec 53 calories pour 100 grammes. "C’est dix fois moins que le chocolat. A l’intérieur on trouve des sucres naturels, beaucoup d’eau, 85%. Il y aussi des vitamines B et E et de la vitamine C, essentiellement sur sa peau. La pomme contient des antioxydants qui préviennent contre (sic) le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Vous connaissez l’adage : une pomme chaque matin éloigne le médecin", complète la journaliste. »

 

C'est la version mise à jour le 6 septembre 2016 à 14 h 25. Mais voici l'ancienne version de la deuxième partie, adornée pour faire apparaître les supperssions :

 

« Beaucoup de pesticides Dix fois moins nutrituve (sic) que le chocolat

 

Il est à noter que La pomme est peu nutritive, avec 53 calories pour 100 grammes. "C’est dix fois moins que le chocolat. A l’intérieur on trouve des sucres naturels, beaucoup d’eau, 85%. Il y aussi des vitamines B et E et de la vitamine C, essentiellement sur sa peau. La pomme contient des antioxydants qui préviennent contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Vous connaissez l’adage : une pomme chaque matin éloigne le médecin. Mais les pommes sont très exposées aux pesticides car elles sont particulièrement sujettes aux vers et que leurs peaux sont exposées à l’air libre. Leurs taux de pesticides dépassent d'1,3% la limite maximum", complète la journaliste. »

 

La rédaction a donc subrepticement caviardé le texte. Il aurait été plus digne et plus correct sur le plan de la déontologie et du respect des lecteurs de signaler l'erreur et sa correction postérieure ; et aussi de signaler ce fait dans le journal télévisé suivant.

 

Connaissez-vous les blagues de Radio Erevan ? Oui, si vous avez lu un billet précédent, sur Cash... justement :

 

« Ici FranceTVInfo. Un lecteur nous demande : "Est-il vrai que FranceTVInfo suit la même procédure que la BBC pour avertir les lecteurs sur les corrections apportées à ses textes ?"

 

– FranceTVInfo répond : "En principe oui. Mais nous ne connaissons pas la procédure suivie par la BBC." »

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

mobile marketing trends 09/09/2016 13:19

merci pour cet article