Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Nuit de l'agro-écologie ? Plutôt de la bien-pensance et de l'obscurantisme

23 Juin 2016 , Rédigé par Seppi

Nuit de l'agro-écologie ? Plutôt de la bien-pensance et de l'obscurantisme

 

 

Quelle est la différence entre un "débat" et un "débat citoyen" ?

 

 

Ce soir, 23 juin 2016, on célèbre la « Nuit de l'agro-écologie », une des réalisations majeures de notre Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le-Foll.

 

Une réalisation qui, à la mesure de l'agitation médiatique du ministère, aura nécessité une débauche d'énergie. Pour près de 100 événements dans toute la France (enfin, avec de grands blancs sur la carte) :

 

« Cafés-débats, projections de films, banquets festifs et dégustation de produits, visites de fermes, ateliers pédagogiques, balades nocturnes, contes et concerts… Le 23 juin prochain, c’est le dialogue citoyen qui s’invite partout en France sous la forme de soirées festives et conviviales autour de l’agro-écologie et dans tous les lieux propices aux échanges et au débat (cafés, cinémas, salles des fêtes, places de village, lycées agricoles, fermes…). Près de 100 événements sont déjà recensés dans toute la France, avec festivités et dégustations de produits locaux au programme de ces soirées pour tous les goûts et pour tous les âges (Cf. dossier de presse). Faites votre programme ! »

 

S'il y a des événements à priori intéressants, on ne peut qu'être songeur devant bon nombre d'autres. Va-t-on montrer au public l'agriculture – et même cette « agro-écologie » dont on aimerait connaître une bonne définition ?

 

À Erstein, par exemple,

 

« Vous pourrez écouter une lecture de texte sur les fondements de l'agro-écologie et la place de l'homme dans la nature d'après la philosophie de Pierre Rabhi.

 

Un débat sera ouvert sur les questions d'actualité liées notamment aux inondations et à la problématique d'infiltration de l'eau dans les sols agricoles. Un agriculteur en biodynamie présentera son activité et sa contribution pour préserver la ressource sol ! »

 

À Paris, sous l'égide du ministre...

 

L'Association Française des Biotechnologies Végétales a publié un communiqué de presse qui mérite d'être cité intégralement :

 

AFBV : la réussite de l’agro-écologie passera aussi par les innovations variétales issues des biotechnologies

 

Nuit de l’agro-écologie

 

Le Ministre de l’Agriculture a initié, le 23 juin, la “Nuit de l’agro-écologie” pour lancer un débat citoyen sur l’agriculture. L’Association Française des Biotechnologies Végétales (AFBV) rappelle le rôle stratégique de la génétique et des biotechnologies végétales pour développer des semences qui s’inscrivent dans cette démarche agro-écologique.

 

Or, le combat idéologique contre les plantes génétiquement modifiées (dites OGM), et de manière plus générale, contre l’ensemble des plantes issues des biotechnologies, vise à interdire dans notre pays l'utilisation des méthodes issues des progrès de la biologie pour la création de nouvelles variétés adaptées à l’agro-écologie.

L’AFBV dénonce ce combat qui remet en cause l’ensemble de l’amélioration des plantes et compromet tout le potentiel d’innovations de la filière semencière française qui pourrait profiter à l’agro-écologie.

 

Pour l’AFBV, il faut au contraire, encourager le progrès génétique apporté par la sélection végétale grâce à une recherche publique forte et une industrie semencière qui garantissent la souveraineté nationale de notre pays. Il faut aussi accélérer le rythme des innovations variétales notamment, grâce à un usage pertinent des biotechnologies.

 

Dans une compétition mondialisée, la question n’est pas de savoir si on veut ou on ne veut pas des biotechnologies mais de se donner les moyens des investissements et du pilotage qui leur permettra de répondre aux besoins de la société, de l’environnement et de l’économie.

 

On peut ajouter de la même manière les produits de protection des plantes.

 

http://prommata.info/bloginfo/la-nuit-de-lagro-ecologie-une-magnifique-opportunite-de-parler-de-la-traction-animale-moderne/

http://prommata.info/bloginfo/la-nuit-de-lagro-ecologie-une-magnifique-opportunite-de-parler-de-la-traction-animale-moderne/

 

P.S.

 

En ce jour où la France devait s'opposer avec fracas contre le renouvellement de l'autorisation du glyphosate à Bruxelles, le Monde a publié un excellent « Glyphosate : "Et si tout n’était qu’un théâtre d’ombre ?" ». Y aurait-il eu un relâchement du côté du canal idéologique ?

P.S.

 

En ce jour où la France devait s'opposer avec fracas contre le renouvellement de l'autorisation du glyphosate à Bruxelles, le Monde a publié un excellent « Glyphosate : "Et si tout n’était qu’un théâtre d’ombre ?" ». Y aurait-il eu un relâchement du côté du canal idéologique ?

Partager cet article

Commenter cet article

Toune 25/06/2016 23:54

Vous le savez mieux que moi, il existe une cohorte de journalistes parisiens, manifestement auto-investis d'un sentiment écolo-chevaleresque et s'étant mise en tête de démolir à tout prix le système agricole actuel. J'ai nommé l'ensemble des journalistes du Monde web Planète, Foucard et Valo me semblent les plus touchés, mais n'oublions pas Garric et les autres.
Radio France n'est jamais en reste quand il s'agit de servir du dogme et du médiocre, Fonterel a sa chronique de désinformation, mais l'ensemble des équipes semblent en phase terminale d'abrutissement. J'étais même écœuré d'entendre Vidard inviter Hervé Kempf pour parler science... quand on s'adjoint les services de ReporTerre dans l'émission scientifique de sa radio, la mort cérébrale menace.
Je ne m'étendrai pas sur France Télé, dont les mensonges ont été décrits ici sous tous les angles.

Y'a pas moyen de vous envoyer faire des chroniques scientifiques et didactiques sur vos sujets préférés dans ce genre de médiats ?
Je ne comprends pas que les directions de ces organes de presse publics ne se sentent pas dans l'obligation de présenter les arguments contradictoires afin d'obtenir un vrai débat...
Vous restez en tout cas une lecture rassurante, mais dont les développements mériteraient plus d'expositions médiatiques.

Seppi 27/06/2016 11:05

Bonjour,

Merci pour les compliments.

Je crains fort que, pour pouvoir faire des chroniques scientifiques et didactiques, il faudrait placer des espions, par exemple au Monde, pour repérer les jours où les Foucart, etc. sont en RTT.

Toune 25/06/2016 08:30

Quand on voit le dernier tissu de bêtises et de médiocrité de Martine Valo dans le Monde Planète, on peut penser que le "canal idéologique" se porte encore très bien...

Seppi 25/06/2016 11:30

Bonjour,

Merci pour le commentaire.

Le canal idéologique se porte certes bien, mais il est alimenté. D'où vient la fuite ?