Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Restrictions d'utilisation de néonicotinoïdes : les agriculteurs de l'Ontario twittent

24 Mai 2016 , Rédigé par Seppi Publié dans #Pesticides, #Néonicotinoïdes, #Activisme

Restrictions d'utilisation de néonicotinoïdes : les agriculteurs de l'Ontario twittent

 

 

 

 

Les néonicotinoïdes, comme chacun sait, sont un sujet très controversé. Ce qu'il y a d'extraordinaire, c'est que les controverses peuvent être localisées : les néonics sont-ils vraiment dévastateurs pour les abeilles domestiques, ou le sont-ils en fonction du tapage médiatique que peuvent déployer certains milieux ?

 

Le cas du Canada est particulièrement intéressant.

 

Dans l'Ontario, il y eut une campagne particulièrement active – avec tous les travers de la désinformation que l'on connaît (par exemple la comptabilité des pertes de colonies en millions d'abeilles avec le classique post hoc, propter hoc, et l'inévitable pétition). Elle a débouché sur une nouvelle réglementation à compter du 1er juillet 2015, visant à réduire de 80 % les surfaces ensemencées avec des graines de maïs et de soja traitées aux néonicotinoïdes d'ici 2017. Les semences traitées ne peuvent être utilisées que lorsqu'il existe un problème manifeste, démontré, de ravageurs.

 

 

 

 

Dans l'Alberta, les apiculteurs n'ont pas suivi :

 

« Grant Hicks, Président de la Alberta Beekeepers Commission qui représente environ 90 % des ruches de l'Alberta, a dit que les effets des néonicotinoïdes sur les populations d'abeilles doivent encore être confirmées à 100 %.

 

"Les néonicotinoïdes figurent parmi les insecticides les plus bénins disponibles. Dans le Canada occidental, chaque semence de colza en est enrobée et nous ne trouvons pas que nous subissons des pertes", a-t-il dit.

 

"Nous avons eu quelques années où les nombres ont chuté, mais nous avons eu quelques hivers extrêmement longs. Les pertes éventuelles en nombres sont dues à la longueur de l'hiver et non à l'utilisation d'insecticides.»

 

M. Lee Townsend. Voir son blog, particulièrement ici et ici.

 

Agriculture Canada opère sur le mode rationnel. Les résultats de ses analyses sont troublants. L'équation « néonicotinoïdes = tueurs d'abeilles » si répandue dans les médias français et propagée par des militants qui font précéder leur nom d'un ronflant « Dr » est loin d'être démontrée.

 

Retournons un instant dans l'Alberta : on y a noté qu'il n'y a pas eu beaucoup de notifications de mortalités associées aux néonicotinoïdes jusqu'à celles de l'Ontario du printemps de 2012, et que l'interdiction des néonicotinoïdes pourrait forcer les agriculteurs à se tourner à nouveau vers des insecticides plus anciens, des organophosphorés.

 

Restrictions d'utilisation de néonicotinoïdes : les agriculteurs de l'Ontario twittent

 

Les Grain Farmers of Ontario ont échoué dans leur tentative de faire bloquer ces règles par la Cour d'appel provinciale. Quelle a été une de leurs réponses ? Bombarder Twitter avec de belles images de ravageurs...

 

Cela pourrait donner des idées à certains producteurs privés d'un outil indispensable à la préservation de leur gagne-pain ; et aussi à leur capacité de produire notre alimentation.

 

 

 

https://twitter.com/hashtag/grainbugs?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw

 

 

 

 

Les Grain Farmers of Ontario ont échoué dans leur tentative de faire bloquer ces règles par la Cour d'appel provinciale. Quelle a été une de leurs réponses ? Bombarder Twitter avec de belles images de ravageurs...

 

Cela pourrait donner des idées à certains producteurs privés d'un outil indispensable à la préservation de leur gagne-pain ; et aussi à leur capacité de produire notre alimentation.

 

https://twitter.com/hashtag/grainbugs?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw

 

 

 

Les Grain Farmers of Ontario ont échoué dans leur tentative de faire bloquer ces règles par la Cour d'appel provinciale. Quelle a été une de leurs réponses ? Bombarder Twitter avec de belles images de ravageurs...

 

Cela pourrait donner des idées à certains producteurs privés d'un outil indispensable à la préservation de leur gagne-pain ; et aussi à leur capacité de produire notre alimentation.

 

https://twitter.com/hashtag/grainbugs?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw

 

Partager cet article

Commenter cet article