Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (63) : réponses au journalisme manipulateur

27 Février 2016 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Pesticides, #Activisme

Glané sur la toile (63) : réponses au journalisme manipulateur

 

 

L'Académie d'agriculture

 

L’Académie d’Agriculture a mis en ligne un commentaire de M. Jean-Louis Bernard sur « Cash Investigation ». Conclusion :

 

« Asseoir une émission télévisuelle aux heures de grande écoute sur la présence de résidus de pesticides dans 97% de nos aliments et chercher à convaincre le téléspectateur médusé de l’existence de risques avérés découlant de cette présence massive n’est pas une erreur de lecture du rapport annuel de l’EFSA mais relève davantage d’une volonté de désinformation indigne d’un "service public". »

 

Mme Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, votre silence est assourdissant !

 

 

 

Notre ami en rationalisme Anton Suwalki

 

« Investigation : mentir utile ? », publié par M. Daniel Schneidermann sur Libération le 21 février 2016, nous avait plongé dans la perplexité. La réponse à la question que l'auteur s'était posée – « Si un chiffre, même faux, attire l’attention sur un problème réel, fait progresser la cause, où est le mal  ? » – n'avait pas été limpide.

 

Les louvoiements de l'auteur ont aussi importuné M. Anton Suwalki, qui publie sur Imposteurs « Pesticides : l'étrange position de Daniel Schneidermann à propos de Cash Investigation » (repris par Contrepoints). C'est un titre fort mesuré pour une analyse percutante et sans concessions.

 

Résumé du billet de M. Schneidermann selon M. Suwalki :

 

« En tout cas, le combat contre l'adversaire vaut bien qu'on lui sacrifie le respect du téléspectateur et la déontologie journalistique. »

 

Pour la théorie sous-jacente, on peut se référer à « Comment gérer le stupide : partie 5/10 – Banalisation des idées reçues : comment le stupide devient crédible », de M. David Zaruk. Et bien sûr aux grands classiques.

 

 

!

« Un esprit logique et sensé peut-il espérer réussir à gouverner les foules par des arguments et des raisonnements, alors qu'il est possible que ces arguments et ces raisonnements soient contredits par d'autres arguments ? Si ridicules qu'ils puissent être, ils sont faits pour séduire cette partie du peuple qui ne peut pas penser très profondément, étant entièrement guidée par des raisons mesquines, des habitudes, des conventions et des théories sentimentales... »

 

Les Protocoles des Sages de Sion

 

Forumphyto

 

Forumphyto propose un billet au titre éloquent et avec un double point d'interrogation inhabituel sur ce site :

 

« Libération partisan du « Mentir utile » ?? »

 

En résumé :

 

« Sous le titre "Investigation : mentir utile ?", Daniel Schneidermann, dans Libération, se contorsionne pour pratiquement désavouer la rubrique désintox de Libération, qui avait mis en pièce le chiffre bidon de Cash Investigation. »

 

Ce n'est pas une réponse directe à la question posée par Forumphyto dans son titre. Le chemin de l'un à l'autre passe par cette question : comment la direction et la rédaction ont-elles pu laisser passer une sorte d'apologie du mensonge qui réunit deux « vertus » : être « utile » et ne pas se faire épingler ?

 

La question du « mentir utile » a un corollaire, illustré par les articles que nous avons critiqué dans un billet précédent. Quid du « désinformer utile » – non pas sous la forme d'un gros mensonge, mais de suggestions, de demi-vérités, etc. – ou plus généralement du « contribuer à la désinformation utile » ? Enfin utile pour les désinformateurs.

 

Il nous semble qu'après ce couac, il y a nécessité de resserrer certains boulons.

 

M. Laurent Joffrin a publié un éditorial qui a lui-même l'air d'une diversion. Mais le titre est fort pertinent : « Tolérance coupable ». L'appliquera-t-il à la ligne éditoriale de son journal ? À lui-même ?

 

Partager cet article

Commenter cet article