Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (62) : « Cash investigation, Zika, Ségolène Royal... Monsanto répond aux accusations »

24 Février 2016 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Pesticides, #Santé publique, #Politique, #Activisme

Glané sur la toile (62) : « Cash investigation, Zika, Ségolène Royal... Monsanto répond aux accusations »

 

Nous avons oublié !
Nous avons oublié !

Il y a les médias qui, imperturbablement, alimentent le moulin à rumeurs et désinformation... et il y a l'Usine Nouvelle qui a procédé à un entretien avec M. Yann Fichet, directeur des affaires institutionnelles de Monsanto en France. « Cash investigation, Zika, Ségolène Royal... Monsanto répond aux accusations »... quel autre média a donné le point de vue de ceux qui n'ont pas une position d'opposition par principe aux pesticides ?

Première question de l'Usine Nouvelle :

 « L'Usine Nouvelle - Ségolène Royal a décidé de s’attaquer aux pesticides mélangeant du glyphosate à certains co-formulants. Une décision "inappropriée" ont répondu collectivement les industriels. Pourquoi ? »

 

Question judicieusement formulée. « Ségolène Royal a décidé... » : une croisade personnelle qui fait fi de la solidarité et de la cohésion gouvernementales et dont on peut se demander quelle est la part d'analyse objective dans la motivation.

 

 

Une remarque, à propos du glyphosate et des co-formulants, en l'occurrence les tallowamines : ce n'est pas parce qu'un produit phytosanitaire formulé contient un co-formulant préoccupant du point de vue de la santé (à supposer qu'il le soit vraiment), que le produit devient préoccupant pour le consommateur – quoi qu'en dise un célèbre professeur : le co-formulant ne se retrouve pas forcément dans l'aliment. Il serait temps de le dire haut et fort.

 

D'autant plus fort que des surfactants, on en trouve dans des produits de tous les jours. Figurez-vous qu'on doit en trouver des traces sur les assiettes qui sortent du lave-vaisselle...

 

Et une citation à propos de « Cash Investigation » :

 

« Monsanto n’a pas réagi officiellement : on ne peut pas cautionner ce type d’émissions uniquement à charge et destinée à créer de l’anxiété auprès du grand public. C’est regrettable et, peut-être plus encore que les entreprises, cela met l’agriculture dans des difficultés importantes vis-à-vis des consommateurs. Or on sait que pour produire en qualité et en quantité, il faut utiliser des phytos. Nous travaillons tous ensemble pour diffuser des bonnes pratiques et faire respecter les doses et bonnes pratiques de pulvérisation, sans doute cela peut-il être encore amélioré. »

 

« ... cela met l’agriculture dans des difficultés importantes... » ? Cela compromet notre alimentation, à la fois du point de vue de notre souveraineté et de notre sécurité alimentaire. Ohé, Mme Ségolène Royal !

 

Cette tenue, croyez-vous que c'est pour éviter de se salir ?

Partager cet article

Commenter cet article