Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (39) : « Le privilège des blancs ? Les activistes occidentaux vont-ils bloquer l’application de la technologie CRISPR permettant de protéger des millions d’africains contre le paludisme ? »

12 Décembre 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #CRISPR

Glané sur la toile (39) : « Le privilège des blancs ? Les activistes occidentaux vont-ils bloquer l’application de la technologie CRISPR permettant de protéger des millions d’africains contre le paludisme ? »

 

Sur La théière cosmique

 

 

C'est sur La théière cosmique et c'est la traduction d'un texte d'Eva Glasrud (@thehappytalent), fondatrice de Paved With Verbs, et Justin Smith (@justinsnoofer), un doctorant de la Stanford University se spécialise dans la technologie CRISPR.

 

Le texte a été publié à l'origine sur le blog de Mme Glasrud. Il a été repris sur Genetic Literacy Project.

 

L'article est en deux parties. La première explique le « truc ». La deuxième est une interrogation sur son avenir – et en fait aussi celui des autres applications potentielles – face à la technophobie, au « privilège des blancs ».

 

Les géniaux inventeurs se sont attaqués à un des fléaux les plus redoutables pour l'humanité (pauvre... nous n'avons pas de palu en Europe et, quand nous voyageons, nous avons de quoi nous prémunir). Mais on peut imaginer que la technique est transposable, par exemple, à la cicadelle vectrice de la flavescence dorée de la vigne. Qu'en pense-t-on dans les milieux de l'agriculture biologique ?

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

aatea 14/12/2015 15:41

bonjour

une autre information révoltante circule actuellement
action terroriste au Mexique contre une association pro -ogm

http://gmopundit.blogspot.fr/2015/12/ant-gmo-ecoterrorism-in-mexico.html

colis piégés, menaces ...

bonne continuation

Seppi 18/12/2015 19:00

Bonjour,

Merci pour le signalement et vos voeux. Mais j'avais vu.

Je vous lis avec plaisir sur un autre site, sur lequel vous faites preuve d'une formidable abnégation.