Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (35) Forumphyto sur l'agronomie et l'« agro-écologie »

1 Décembre 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #Agronomie, #Agro-écologie

Glané sur la toile (35)  Forumphyto sur l'agronomie et l'« agro-écologie »

 

 

Notre confrère Forumphyto est d'une lecture fort utile. Tenir une série « glané sur la toile » impose des choix douloureux. Pourquoi relever tel article, plutôt que tel autre ?

 

Nous en citerons aujourd'hui deux récents.

 

Le premier a un titre explicite : « L’agriculture de conservation : des principes scientifiques à développer ».

 

Les auteurs notent que :

 

« En fait, la notion d’agriculture de conservation regroupe des formes très diverses d’agriculture de la plus rationnelle et basée sur la science à la plus contestable. Cette diversité est la source de nombreux malentendus dans le débat sociétal autour de l’agriculture de conservation. »

 

En fait, nous pensons que la forme d'agriculture « la plus rationnelle » doit mieux « se vendre » et se réapproprier un élément de vocabulaire que l'on a eu tendance à jeter aux orties, alors qu'il désigne une science : « agronomie » (au sens large).

 

L'article fournit une liste de liens vers d'autres sites de la même obédience, que l'on visitera avec intérêt.

 

Source : http://www.agrotic.org/blog/tag/agroecologie/​

 

Le deuxième article... eh bien, il a aussi un titre explicite : « Bastamag contre l’agro-industrie pour l’agro-écologie. C’est quoi l’agro-écologie ? »

 

C'est une analyse fort pertinente de « Comment les multinationales se servent du changement climatique pour imposer leur futur modèle agricole ». Celui-ci mérite lecture par quiconque, n'ayant pas encore la nausée et n'étant pas encore au stade du « Basta ! », veut s'informer sur une récente production de la pensée binaire et manichéenne. Une pensée qui, malheureusement trop souvent, pollue le débat, et même les décisions politiques.

 

Il y aurait une guerre entre l'agro-industrie et l'agro-écologie selon Bastamag et la première serait « en passe de remporter la bataille » sur la seconde, alors que « des chercheurs et des ONG tentent de renverser la donne. » Que certaines « ONG » refusent de comprendre que les deux concepts (admettons à ce stade qu'ils ont une signification) peuvent se compléter est fort compréhensible : il leur faut un fond de commerce, un fond qui ne saurait tolérer aucune concession, aucune complication sémantique et idéologique. C'est : agro-industrie = mal ; agro-écologie = bien.

 

Mais les chercheurs ?

 

Forumphyto entame ainsi sa conclusion :

 

« Bastamag parle d’une guerre entre agro-écologie et agro-industrie. Mais c’est quoi l’agro-écologie selon Bastamag»

 

En fait, « selon Bastamag » est de trop. Car nous avons beau lire la prose des promoteurs de l'agro-écologie, version militante et idéologique, nous peinons à trouver de vraies recettes ; même pas une définition opérationnelle.

 

On peut ajouter : « C'est quoi l'agro-industrie ? »

 

Mais revenons à l'agro-écologie. Voulez-vous un exemple ?

 

« L' "agriculture intelligente face au climat" ne doit pas être confondue avec l'agroécologie1 qui repose sur une approche holistique de l'agriculture. Fondée sur des pratiques écologiques et des principes de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de souveraineté alimentaire et de justice alimentaire, l’agroécologie cherche à améliorer les systèmes agricoles en utilisant de façon raisonnée les ressources naturelles plutôt que de recourir aux intrants externes. Elle place les petits producteurs et l’agriculture familiale au cœur de la production alimentaire locale et nationale en se basant sur leurs connaissances et pratiques traditionnelles ainsi que sur leurs innovations et non sur des techniques imposées "d’en haut". Cette approche repose sur la participation des paysans et fait de la nature un allié de poids. Elle permet de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, des sols sains ainsi que la préservation des ressources aquifères tout en augmentant les revenus et la résilience face au changement climatique et en améliorant qui plus est la biodiversité et la diversité des cultures. Elle est dés lors cruciale à tous les efforts visant à réaliser le droit humain à une alimentation adéquate et à la nutrition. »

 

C'est tiré du fameux « appel » d'une centaine d'organisations, se prétendant « la société civile », une société civile qui « dit non à l'"agriculture intelligente face au climat».

 

Not in my name !

 

C'est par exemple signé, sans surprise, par ATTAC France. Mais aussi par Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF), France...

 

 

Il se trouve que, dans un autre billet, Forumphyto nous renvoie à un article canadien, « Agriculture et environnement: comprendre les enjeux globaux actuels ». Il y a un graphique fort intéressant (ci-dessus).

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

JFK 13/07/2016 15:53

D'ailleurs 5 posts sur l'agronomie contre des centaines pour la promotion de vos lobbies habituels, ça ne devrait tromper personne.

JFK 13/07/2016 15:50

N
Wake Seppi essaye encore de se faire passer pour un agronome, un vulgaire scientiste qui n'a aucune expérience ou connaissance de l'agriculture autre que celle d'un labo ne peut servie de référence.

Seppi 28/07/2016 15:59

Un grand merci pour vos commentaires.

Il est des plaisirs de fin gourmet...

bob 01/12/2015 19:28

L'agro-écologie: terme employé pour obtenir des subventions pour résoudre de vrais problèmes avec de mauvaises solutions. L'homme de science lui préfère le terme "d' agronomie", victime malheureuse d'une obsolescence programmée par l'agro-écologisme de selon.

Seppi 18/12/2015 18:02

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Je suis probablement plus sévère que vous : « L'agro-écologie: terme employé pour obtenir des subventions pour résoudre de vrais problèmes... » ? C'est aussi un terme employé pour obtenir des subventions pour ne rien résoudre du tout, au mieux de faux problèmes.

L'obsolescence du mot « agronomie » ? Les balayeurs sont devenus des techniciens de surface. Mais, eux, rendent toujours le même service. Pour l'« agro-écologie », je m'interroge...