Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

La protection phytosanitaire des cultures

16 Septembre 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #Pesticides, #Article scientifique, #critique de l'information

« La protection phytosanitaire des cultures :

un facteur essentiel pour satisfaire les besoins alimentaires ou énergétiques d’une population mondiale en constante augmentation »

 

Et l'INRA... hélas !

 

 

C'est le titre d'un texte de M. Charles Descoins, chercheur honoraire à l’INRA et membre de l’Académie d’Agriculture de France [1].

 

L'article avait été publié fin octobre 2013. C'est le résumé d'une présentation faite à l'Académie, dans le cadre du Groupe de travail sur les potentiels de la science pour l'avenir de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement.

 

On peut bouder le plaisir de le lire... on aurait tort !

 

C'est en effet un bon panorama de la problématique. Il mériterait une mise à jour périodique (hep... INRA...). Ainsi que, à notre sens, des compléments sur les formidables perspectives de la transgénèse qui n'est abordée ici qu'au travers des deux « événements » bien connus et bien chahutés – Bt et HT – vus essentiellement à travers la lorgnette franco-française.

 

 

Le texte a été mis en ligne par l'INRA sous la forme d'un lien dans une page... de l'INRA... hélas [2] !

 

Alors que le rédacteur a extrait de l'exposé de M. Descoins le fait que :

 

« Sans protection phytosanitaire, on estime que les pertes en culture et stockage seraient supérieures à 50% pour l’ensemble du monde »,

 

que nous propose-t-il à lire aussi ? Essentiellement du négatif sur les pesticides, à commencer par « Des risques pour l’homme et l’environnement ».

 

Et pourquoi la présentation de M. Descoins est-elle publiée dans la section « chercheurs, étudiants » alors que l'autre l'est sous « grand public » ?

 

Il y a aussi un encadré sur les « avancées de l'INRA dans le domaine ». Que nous propose-t-on ?

 

Combien faudra-t-il de Descoins et autres retraités pour faire comprendre aux dirigeants politiques, et surtout aux dirigeants de l'INRA que :

 

« Il est indispensable de produire plus et mieux sur moins de surface en associant à l'amélioration variétale et à une fertilisation raisonnée une protection phytosanitaire des cultures et des denrées stockées à des coûts compatibles avec les exigences économiques. »

 

Et que la vision, pour un institut de recherche comme l'INRA, ce n'est pas un blabla sur Écophyto 2018 ou le recyclage médiatique d'Écophyto R&D de janvier 2010 (ce rapport fut certes excellent, tellement que les politiques, plus disposés à répondre aux bobophobies et autres caprices d'urbains, se sont empressés de l'ignorer en grande partie). La vision, ce sont les besoins de l'avenir, particulièrement à l'horizon d'un programme de recherche lancé aujourd'hui. Un véritable programme, pas les bricolages comme faire cancaner des canards en Camargue [3] ou de l'« agriculture » sur les toits de Paris [4].

 

Combien faudra-t-il de Kervasdoué et Kafadaroff retraités pour rappeler que [5] :

 

« L'abondance est toujours provisoire. »

 

Combien de « moi » retraité pour rappeler qu'il est de notre devoir d'assurer l'avenir – notamment la sécurité alimentaire – de nos petits-enfants ?

 

_________________

 

[1] https://inra-dam-front-resources-cdn.brainsonic.com/ressources/afile/297151-edb91-resource-revue-de-loacademie-doagriculture-de-france-pesticides.html

 

[2] http://www.inra.fr/Chercheurs-etudiants/Systemes-agricoles/Toutes-les-actualites/Regards-d-expert-Peut-on-se-passer-de-pesticides

 

[3] http://www.inra.fr/Grand-public/Agriculture-durable/Tous-les-dossiers/L-agroecologie-vous-connaissez/Riziculture-biologique/(key)/3

 

[4] http://www.inra.fr/Entreprises-Monde-agricole/Resultats-innovation-transfert/Toutes-les-actualites/Toits-Parisiens-Productifs

 

[5] http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/09/03/31007-20150903ARTFIG00113-crise-de-l-agriculture-attention-a-ne-pas-mythifier-la-nature.php

http://seppi.over-blog.com/2015/09/glane-sur-la-toile-18-crise-de-l-agriculture-attention-a-ne-pas-mythifier-la-nature.html

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Thibault 18/09/2015 13:30

Bonjour, Effectivement tous les projets de l'INRA sont principalement axés sur ça, idem pour projets ANR. Les thèses de Dufumier l'ont emporté. A propos de l'agriculture urbaine, une anecdote intéressante tout de même, ça peut montrer aux urbains la réalité de l'agriculture, les vignes urbaines sans pesticides décimées par une attaque de guêpes : http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75020/paris-les-raisins-de-belleville-victimes-des-guepes-16-09-2015-5098079.php