Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (13) : deux articles du « blog de décryptage polémiste »

2 Septembre 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #Pesticides, #critique de l'information

Glané sur la toile (13) : deux articles du « blog de décryptage polémiste »

 

Biocontrôle et médiacontrôle sur Agriculture et Environnement

 

Source : http://www.les2vaches.com/le-blog/alternatives-aux-pesticides%C2%A0-des-insectes-pour-proteger-les-cultures

 

 

Agriculture et Environnement a produit une superbe analyse – qui mérite trois étoiles au guide Michelin de l'information –, « Le biocontrôle, des solutions pour quelle échéance ? »

 

Nous avons relevé deux passages

 

« ...le marché suscite déjà l’appétit de nombreux acteurs. Stéphane Le Foll voit d’ailleurs avec une certaine inquiétude les géants de la chimie classique s’y intéresser l’un après l’autre. »

 

C'est – à juste titre – mis en exergue par l'auteur. Qu'a-t-il contre les géants, M. Le Foll ?

 

« Or, étant inscrit sur la liste des produits de biocontrôle bénéficiant d’un " NODU vert", le Vacciplant répond parfaitement à cette double exigence. En effet, les toxines de défense naturellement produites par la plante ne sont pas comptabilisées dans cet indicateur. Difficile d’ailleurs de savoir si elles ont été prises en compte lors de l’évaluation de la laminarine. En tout cas, rien dans le dossier d’inscription de celle-ci rendu par l’Efsa en 2004 [6], ni dans le dossier d’extension d’usage rendu par l’Anses en décembre 2013 [7], ne traite de la réaction de la plante-cible, de ses modifications dues à la perturbation par le leurre, et encore moins de la nature des toxines produites ! »

 

On nous apprend donc que les plantes sont incitées à produire des toxines... Qu'on les transforme en « éponge à pesticide », certes par des voies naturelles et même certifiées « biologiques »... Et qu'on ne les a pas évaluées dans le moindre détail ? Alors qu'il y plein de gens, par exemple des militants-chercheurs et des décideurs politiques – qui font un caca nerveux parce que les plantes Bt produisent une « toxine » qui n'est toxine que pour les insectes cibles, une protéine que nous digérons...

 

Mauvais esprit de notre part ? La courgette peut tuer, et ce cas tragique rappelle que le danger n'est pas (forcément) là où le proclament les activistes [2].

 

Source : http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-images-eye-spy-image18619439

 

 

Agriculture et Environnement revient aussi sur la série tragi-comique d'articles d'un « "journaliste indépendant" aux relations financières étroites et continues avec la crème du lobby anti-OGM français » qui s'est targué d'avoir démasqué un « lobby OGM » et identifié une « stratégie de diffamation des lanceurs d’alerte » [3]. Nous avons évoqué cette stratégie d'intimidation sur ce site et ailleurs.

 

Le dernier événement à signaler est que le « site miroir » a été nettoyé par relégation dans un coin obscur du site du billet de cet « auteur, blogueur, agitateur » (ce sont là les qualificatifs que s'est attribués ledit auteur).  Mise à jour de la page d'accueil ou prise de conscience (partielle) des problèmes juridiques que pose cette oeuvrette ?

 

__________________

 

[1] http://www.agriculture-environnement.fr/dossiers/pesticides/alternatives-pesticides-le-biocontrole-des-solutions-pour-quelle-echeance#.VeVF-sIg42g.twitter

 

[2] http://www.funeraire-info.fr/jardinage-quand-la-courgette-avance-masquee-42217/

 

[3] http://agriculture-environnement.fr/actualites,12/lobbying-le-monde-imaginaire-de-benjamin-sourice-blogueur-sur-mediapart

 

Partager cet article

Commenter cet article