Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Étiquetage des OGM aux USA : bravo le Huff (avec quelques bémols)

7 Août 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #OGM, #critique de l'information

Étiquetage des OGM aux USA : bravo le Huff (avec quelques bémols)

 

Quand une célébrité est en quête de célébrité...

 

 

Il nous arrive d'avoir des articles corrects dans la presse sur des sujets qui font l'objet d'une intense pollution médiatique et qui agitent en conséquence la société. Cela mérite d'être signalé.

 

Le Huffington Post a donc publié le 6 août 2015 « Gwyneth Paltrow veut un étiquetage des OGM pour savoir avec quoi elle nourrit sa famille ».

 

Dans un billet précédent, nous avons vu que la Chambre des Représentants des États-Unis d'Amérique vient d'adopter un projet de loi, « The Safe and Accurate Food Labeling Act of 2015 » (loi de 2015 sur l'étiquetage sûr et précis des aliments), qui prévoit des règles fédérales en matière d'étiquetage des aliments contenant des OGM ou des ingrédients issus d'OGM [2]. Une loi qui interdirait aux États d'adopter des règles particulières en matière d'étiquetage et que ses opposants ont appelée « DARK Act », « dark » (sombre) pour « Deny Americans the Right to Know » (refuser aux Américains le droit de savoir).

 

Être une célébrité à Hollywood vous qualifie d'office pour intervenir avec autorité dans la vie politique et sociale, voire dans la vie individuelle. Intervenir, c'est aussi un moyen, pour une célébrité déclinante ou affairiste, d'entretenir sa... célébrité, ou la bonne marche de ses affaires. Mme Gwyneth Paltrow a donc notamment fondé un site [3] qui regorge de « bons » conseils pour bobos huppés et pour rêveurs/euses moins huppés, dont certains ont fait bondir la profession médicale (encore une fois, merci le Huff) [4]. Ce site nous permet de cerner le personnage.

 

Mme Paltrow a donc été mise en avant, apparemment à la onzième heure, d'un mouvement de pétition qui demande au Sénat et au Président Obama de rejeter le Dark Act. C'est assez cocasse : ce que la Chambre des Représentants vient d'adopter n'a pas encore été introduit au Sénat... la demande est donc parfaitement futile à ce stade. Le Huff s'en est fait l'écho [5] en se référant à un article for critique de MSNBC [6] et du Huff, version états-unienne [7].

 

Ils veulent le "droit de savoir"? Ils l'ont !

 

Notre Huff, une fois la folle histoire Paltrow expédiée, rapporte donc que :

 

« 88% des scientifiques pensent que les OGM sont sans danger »

 

Et ajoute que :

 

« C'est même plus que les scientifiques qui estiment que le réchauffement climatique est la conséquence de l'activité humaine (87%) - ce qu'on considère aujourd'hui comme une évidence. »

 

Il cite aussi l'Association américaine de médecine et l'Organisation mondiale de la santé.

 

L'article se termine un peu moins bien puisqu'il dérive sur la peur des pesticides, abordée sur la seule base des sondages d'opinion. Mais cela ne doit pas gâcher notre plaisir.

 

Le plaisir – mâtiné de Schadenfreude – de savoir qu'un mouvement prônant l'étiquetage indistinct des aliments se prend pour égérie une personne qui avoue naïvement aux Sénateurs qu'elle n'est pas une experte, après avoir tout de même déclaré dans la presse que les OGM sont un désastre environnemental [8] ; qui se lamente sur son sort et trouve qu'il est plus facile d'être parent quand on est une mère qui va tous les jours au bureau [9] ; qui prétend que l'eau a des sentiments [10] ; qui fait le gourou pour les charlataneries et la « détox » (tiens ! Ça nous rappelle...) [11].

 

Et Mme Claire Parker, porte-parole de la Coalition for Safe Affordable Food, de déclarer [12] :

 

« Des célébrités de Hollywood déconnectées de la réalité comme Gwyneth Paltrow veulent que leurs choix de mode de vie soient consacrés par la loi, en ignorant la réalité quotidienne des familles américaines. Cette loi a reçu l'appui de tous, des agriculteurs aux banques alimentaires. Nous sommes confiants que le Sénat se placera du côté de la science et des familles américaines et non des agendas extrêmes des élites hollywoodiennes, et que le bon sens et le consensus scientifique prévaudront sur le spectacle médiatique. »

 

________________

 

[1] http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/06/gwyneth-paltrow-etiquetage-ogm_n_7946486.html

 

[2] http://seppi.over-blog.com/2015/07/etiquetage-des-ogm-aux-etats-unis-d-amerique-la-vraie-verite.html

 

[3] http://goop.com/

 

[4] http://www.huffingtonpost.fr/2015/01/30/gwyneth-paltrow-conseils-hygiene-vagin-medecins-sante_n_6578940.html

 

[5] http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/06/gwyneth-paltrow-etiquetage-ogm_n_7946486.html

 

[6] http://www.msnbc.com/msnbc/more-celebrity-pseudoscience-gmos

 

[7] http://www.huffingtonpost.com/entry/thanks-gwyneth-but-well-stick-with-the-scientists-on-this-issue_55c23d5ee4b0f7f0bebb34a4?kvcommref=mostpopular

 

[8] http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-3186418/Gwyneth-Paltrow-delivers-speech-Capitol-Hill-push-better-labeling-GMO-produce.html

http://greatideas.people.com/2015/08/05/gwyneth-paltrow-gmo-labeling-capitol-hill/

 

[9] http://www.businessinsider.com/gwyneth-paltrow-backlash-from-working-moms-2014-3?IR=T

http://fr.eonline.com/news/525210/gwyneth-paltrow-s-post-split-plans-actress-reveals-she-s-taking-a-break-from-acting-to-focus-on-her-kids

 

[10] http://www.huffingtonpost.ca/2014/06/06/gwyneth-paltrow-water-feelings_n_5459634.html

 

[11] http://www.elle.fr/Minceur/News/Nutrition-Sante/Recettes-Gwyneth-Paltrow-2874472

http://www.independent.ie/life/health-wellbeing/healthy-eating/sevenday-goop-my-week-detoxing-like-gwyneth-paltrow-30920083.html

 

[12] http://thehill.com/regulation/250333-gwyneth-paltrow-urges-mandatory-gmo-labeling

 

Ils veulent le "droit de savoir"? Ils l'ont !

Partager cet article

Commenter cet article

Loreen 25/08/2015 09:59

Bonjour,

Des articles intéressants, celui-ci et celui sur les mères scientifiques américaines défendant les OGM, si....s'il n'y avait pas autant de parti pris. Démonter les ferveurs défenseurs d'un étiquetage clair et transparent pour la population, pour bien les enfoncer, avant des bien glorifier ces charmantes mères américaines, scientifiques de surcroît, dévouées à leurs enfants et qui ont peur qu'avec un étiquetage trop "lisible" le peuple trop inculte ne comprenne rien et prenne peur.
La classique "peur" des pseudo-intellos qui ne font pas une seconde confiance au peuple, en leur souveraineté, en leur pouvoir de décider...pour eux-mêmes ! Arrêtons d'infantiliser les gens, ils ne veulent que savoir pour mieux décider et ils ont le droit !

Un passant 08/09/2015 20:40

Il est un peu naïf de supposer que les gens veulent mieux savoir alors que déjà pas grand' monde ne peux prétendre savoir déchiffrer l'étiquetage actuel. Ce que ces braves gens veulent n'est pas un étalage de chiffres dont ils ne savent de toute façon que faire, mais qu'on les conforte dans leurs croyances pré-établies en officialisant leurs craintes par l'apposition d'une mention "pas bon pour toi", qui leur évitera commodément de réfléchir plus loin. Du reste en allant jusqu'au bout de cette logique inepte il faudrait aussi mentionner sur les produits bio quelque chose comme "peut contenir des traces d'OGM", puisqu'un certain taux de contamination est toléré. Tout cela pour aller dans le sens de la mode du moment. Est-ce bien raisonnable?