Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Agriculture, alimentation, santé publique... soyons rationnels

Glané sur la toile (4) : l'interview de M. Séralini à La tête au carré

24 Juin 2015 , Rédigé par Seppi Publié dans #critique de l'information, #Gilles-Éric Séralini

Glané sur la toile (4) : l'interview de M. Séralini à La Tête au Carré

 

 

Où est le témoin ?

 

« En ce jeudi 18 juin donc, Gilles-Eric Séralini revient sur le devant de la scène, décidé à discréditer ses détracteurs, comme lui l’avait été trois ans auparavant. Revenons ensemble sur cette journée mouvementée. »

 

L'auteur est superbement revenu sur cette journée sous le titre : « Nouvelle étude Séralini : quand les rats de Monsanto sont gavés au RoundUp »

 

Le tout – right to the point – ici :

 

https://latheierecosmique.wordpress.com/2015/06/22/nouvelle-etude-seralini-quand-les-rats-de-monsanto-sont-gaves-au-roundup/

 

 

On peut aussi parcourir les commentaires sur l'émission « La Tête au Carré » sur Facebook :

 

https://www.facebook.com/latacfi/photos/a.652512014768522.1073741826.651462271540163/1011195235566863/?type=1#

 

On peut penser que les critiques se font plus vives. Le truc médiatique perd peut-être de son efficacité.

 

 

ForumPhyto a aussi produit une analyse, avec d'excellents liens :

 

http://www.forumphyto.fr/2015/06/23/seralini-nouvelle-etude-deficiente-et-media-servile/

 

 

On peut aussi relever, de Reporterre, que la cause du sursis à publier serait « les remerciements et une phrase dans le résumé ». Quelle jolie litote pour désigner les conflits d'intérêts – ou plus précisément l'absence de paragraphe décrivant la situation.

 

Et ce vigoureux paragraphe :

 

« Ce n’est pas la première fois qu’une étude réalisée par Gilles-Eric Séralini et son équipe suscite une polémique. En 2012, la revue Food and chemical toxicology avait fini par retirer de sa publication des recherches portant sur les OGM et le Roundup. Cette nouvelle difficulté les amène à nouveau à douter de l’impartialité des revues scientifiques dans le choix de leur publication. “On est dans un système plus compromis que la FIFA [fédération internationale de football], avec des intérêts financiers en jeu”, indique Gilles-Eric Séralini. »

 

Effectivement. Les auteurs remercient de leur appui :

 

CRIIGEN,

JMG Foundation

Lea Nature

Les fondations Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l'Homme, Nature Vivante, Denis Guichard, Malongo

Les Conseils régionaux Rhône-Alpes et Île-de-France

L' Institut Bio Forschung Austria

La Sustainable Food Alliance.

 

http://reporterre.net/La-nourriture-des-rats-de-laboratoire-fausse-les-etudes-de-sante-publique

 

 

Notez que M. Anthony Samsel – un anti notoire – a écrit :

 

« Gilles-Éric écrit : « Cette nuit [pas anormal, décalalge horaire], le journal PLOS ONE nous a informés que notre étude [...] a été retardée parce que leur équipe internationale l'a décidé sans indiquer pourquoi. »

 

http://www.hawkeshealth.net/community/showthread.php?t=16225

 

Qui dit vrai ?

 

Les moms across america, une tribune pseudoscientifique américaine, n’ont pas attendu l’avis d’experts pour reprendre les conclusions de l’étude … A leur manière.  Même Anthony Samsel a un point de vue plus nuancé !

Les Moms Across America, une tribune pseudoscientifique américaine,

n’ont pas attendu l’avis d’experts pour reprendre les conclusions de l’étude … A leur manière.

Même M. Anthony Samsel a un point de vue plus nuancé, contredisant, semble-t-il, M. Séralini

 

 

Pour ceux qui veulent se pencher sur 17 pages, c'est ici :

 

https://www.dropbox.com/s/h22axqtx9bziavy/PLOS%20One%20Seralini%202015-1.pdf?dl=0

 

 

Partager cet article

Commenter cet article